de l'utilité de mettre de l'angle en snowboard

Salut à tous,

Je me faisait la réflexion suivante avec des potes (snowboarders à l’ancienne) . Aujourd’hui la tendance incontestée et de rider avec très peu d’angle (style 5 à 15 degrés devant et -5 à 0 derrière) et cela que l’on envoie du park ou pas. D’où ma question à quoi sert de rider comme cela quand on ne fait pas spécifiquement de freestyle? car c’est en principe moins efficace en virages coupés, moins puissant en back et plus douloureux pour le genou arrière. Pourquoi ne pas tester de surfer en recherchant plus d’efficacité en courbe. Les snowboarders old school surfent souvent avec le genou arrière rentré ce qui peremet une meilleure tenue, relance etc.
Vos avis m’intéresse.

à plus et profitez des dernières neiges… quoique il neige en ce moment en isère!!

dAVIS

tu peux remarquer que l’ecrasante majorité des riders ride sur pistes et tres peu de freestyle reellement et pourtant tu constateras comme moi qu’ils adoptent tous des angles et un positionnement sur leur board,100%freestyle(resultat la plupart font deraper leur board pour effectuer un virage et n’utilisent pas le profil et la carre de la board pour faire ces virages c’est un peu le chasse neige du skieur y’a t il un interet a descendre une piste difficile remplie de bosses en enchainant les derapages?et purtant les stations sont remplies de psedo riders dans cette pratique c’est comme faire du velo tout terrains avec un velo de course ça passe mais aucun plaisir!voila le snow actuel!

Yosh,

je tombe sur le sujet et euh par curiosité vous rider sur du alpin ou de la board dite normal?

Salut dav, j’adore carver et je ride en canard depuis un moment…j’ai pas perdu de puissance ni de radicalitè et je rentre pas le genoux arriere!!! je trouve mon angulation parfaite (+18 et -6) vraiment agréable et naturelle pour tout type de ride…(ceci dit c’est propre a moi) je fait pas de piquet non plus!!!
bref les sensations sont meilleures!
bon ride

bon les 2 vieux du muppet-show, faut vivre avec votre temps
je dirais qu’on peut dans ce cas poser la question pourquoi prendre une board avec 2 spatules et pas prendre une pure alpine avec une seule spatule.
ben tu peux ne faire que de la piste, faire du carving et avoir envie de faire le con ou du switch sans te dire aujourd’hui alors je fais du carving donc je prends ma board alpine par contre je pourrai pas switcher ou autre amusement. moi même si je ne fais essentiellement que de la piste je prends une board polyvalente, je mets des angles « polyvalents » (s’ils peuvent l’être) les même que mobdceompet et zou. je n’ai d’ailleurs pas les moyens de me payer une board pour chaquetype de pratique et je ne vais pas modifier mes angle à chaque fois que je vais passer d’un style à l’autre sur une même descente.
chris excuse-nous de ne pas être né sur une board et d’abimer les pistes mais faut bien apprendre parceque sauf preuve du contraire avant de savoir en faire et bien on ne sait pas en faire. de plus vu la proportion de boarders par rapport aux skieurs je ne pense pas que ce soient le snowboardrs qui soient en cause concernant les champs de bosses.
sur tout les topics concernant l’angle à mettre sur les fix, il est rarement conseiller le duck stance, on conseille toujours de mettre un peu plus d’angle à l’avant qu’à l’arrière et de mettre autour de 0 derrière. après chacun peauffine ses angles selon son ressenti, certains vont être parallèle, d’autres en canard.
voila en gros maintenant on veut de la polyvalence et ceux qui veulent de la spécificité ils prennent du matos spécifique et ont des réglages adaptés.

pff je réponds même pas à ça

le pire de tout c’est qu’avec des angles on peut surfer en switch sans grand problème. en ce moment je ride une arbor element avec 27/12 d’angulation (ce qui est finalement beaucoup pour une planche polyvalente) et ça passe bien en switch comme ça. le seul gros pb c’est en freestyle, la stabilité en prise d’appel est très moyenne, mais ça passe pour des tricks comme bs air, et tout les « sauts droits ».
je rejoins quand même ce que dit chris 64, les riders qui savent carver ne sont pas legion et ceux qui le font en duck stance sont à saluer parce qu’en back c’est pas facile de tenir le courbe.
enfin bref au delà de ce petit débat bon enfant et mettant en opposition (visiblement) les vieux riders et les plus jeunes, l’important c’est que l’on prenne un maximum de plaisir en montagne sur ce super engin qu’est le snowboard

bon ride à tous (ce week end va y avoir un peu d’action je pense : 30 cm de fraiche!!!)

c’est vrai que pour carver en back il faut ètre bien afutè…
carving avec du -6 derriere!

Jolis clichés !

Bel angle… Et avec le sourire s’il vous plair !

Ca dépend aussi de la board qu’on a sous les pieds. J’ai toujours ridé avec un angle positif à l’arrière, genre 3 à 9° et +25° à l’avant et pratiqué le rentré de genou…sauf que l’année dernière, j’ai acheté une option fortune wide et impossible de me sentir à l’aise dessus sans mettre -5 à l’arrière et écarter le stance. Quand je repasse sur une autre board, genre ma vieille A-snow, par contre impossible de rider avec de l’angle négatif à l’arrière. J’ai tendance à croire que les board récentes sont conçues pour etre ridées en canard

Personnellement je ride avec 15 et -12 vu que je fais surtout du freestyle, mais il
est évident que ce sont pas les angles les plus idéaux pour pouvoir se déplacer au mieux sur les
3 axes de la Board (longitudinal, lateral, vertical). Le meilleur compromis serait de rider
en 45 15, cela te permet d’utiliser au maximum les différents axes, ce qui. par exemple, facilite le carving énormément.

N’importe quoi. Je te prends quand tu veux à carver les pieds en canard.

+1 merci c=

t’arrive à switcher avec ces angles peut être parceque tu as appris à une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaîtreeeeee, une époque où l’alpin prédominait. j’ai 35 ans (vieux par l’âge mais jeune par la pratique) et quand j’étais gamin le FS était marginal et il n’y avait pas de board FS
je pense pas que ce soit une question d’opposition de génération mais plus une question d’évolution dans la pratique et l’apprentissage.
j’ai pris 2 séances de cours particulier dans ma vie, le 1° il y a 10 avec un gars de 50 balais avec une board à une spatule avec evidemment plaques et chaussures de ski puis un 2° avec un mec de 25 balais y a 3 ans (j’ai abandonné le snow pendant 5/6 ans après une chute douloureuse et un gros découragement) et la différence était énorme et dans leur matos et dans leur approche.
perso je suis attiré par le snow pour sa polyvalence, pouvoir à l’envie sur la piste enchainer sauts/flat/carving avec peut être un style contestable mais un plaisir incontesté et sur le plaisir on est tous d’accord.

pour être aussi un vieux

j’ai l’avantage d’avoir plusieurs planches pour pouvoir rider avec différents styles

j’ai une planche de BX (ma préférée) avec un angle de +35 +15
une planche de free 100% Hors piste avec +25 +10
une planche de FS avec +5 -5
et une planche pour m’amuser, donner des cours, faire n’importe quoi avec +15 -5

j’ai essayé durant mes quelques années de ride quasiment tous les angles de 0 à 45 devant et de 20 à -20 derrière

et je peux dire que « l’utilité » de mettre de l’angle est assez simple, c’est soit pour être performant, genre ma planche de BX, soit de confort genre la planche de free (c’est moins fatiguant), soit utile comme la planche de FS, pour rider soit en goofy soit en regular, et la planche pour tout faire, c’est la polyvalence.

après on met l’angle avec lequel on est le plus à l’aise

la configuration « type » ou idéal n’existe pas, pour la simple et bonne raison, chacun est différent, que se soit dans le type de ride, le physique, la taille, le poids, la pointure de chaussure, etc… donc trop de variable

Yo ! Je viens de m’acheter une planche après quelques années de locations avec ddes angles freestyle, et je peux te dire que j’ai immédiatement adopté les angles pure freeride :slight_smile: > 3o et 45 sur une board polyvalente & mes genoux me disent merci (aussi parce que j’ai des problèmes de genoux, c’est moins douloureux) et je vois beaucoup plus l’effet de vitesse. Bref, je m’éclate beaucoup plus même si c’est parois galère d’être en fakie avec des angles pareils… je suis réellement fan de ces angles & je commence un peu à carver, j’ai donc acheté une alpine avec des angles 58-65 & j’ai vraiment hâte de la tester :slight_smile:

+1 … mais:
J’ai 'impression qu’un duckstance est vraiment + facile pour apprendre le snow. On se sent + à l’aise pour la feuille morte, tourner surtout en back, réceptionner un petit saut, l’équilibre en général.

Je fais du snow que depuis 3 saisons et j’ai appris en duck, donc je ne suis pas très objectif, mais je me sens nettement + à l’aise les pieds à l’opposé plutôt que dans le même sens. On se sent + collé à la planche, les talons ont moins tendance à se « soulever » en duck.

regarde les dernières compets d’alpins, les cales ont disparu et le genou est ressorti. tu gagne en flexion mais perd un peu en puissance, du coup au lieu de passer en force dans les bassines en slalom, tu optimise ta trajectoire en passant ailleur.

le commun des snowboarders s’éclate sans carver, donc il leurs faut des angles faciles.

ensuite le carving en duck est très largement possible voir même l’extremecarving, mais il faut descendre très bas sur ses appuis en back (faut des grosses cuisses…) et faire très gaffe en frontside de pas se bloquer le genou arrière contre une irrégularité de neige. le commun des snowboarders ne ride qu’une semaine par an, ils n’ont pas le temps de se muscler pour rider en carving puissant. bien que certains soient bluffant d’aisance.

on va éviter le débat « vrai » et « faux » riders, ça n’a jamais mené nulle part, il y a celui qui se fait plaisir sur la planche et celui qui se fait plaisir à être là. basta!! et si ces pseudo riders n’étaient pas là tu n’aurais pas de station de ski…

pas la peine de provoquer et un peu de modestie stp, les vieux ont ridé un paquet de temps, ils sont un peu déçu de ne plus voir de belles courbes taillées aux carres sur les pistes comme il n’y a pas si longtemps. prouve leur que tu sais carver ET t’amuser sur ta board.

Terje Haakonsen ride avec des angles de 23/9 si je ne me trompe pas, pourtant il a marqué son temps

à te lire j’imagine un gros défaut de gestuelle. tu ride les épaules face à la piste ou je me trompe? même en alpin essaye de te mettre parallèle à tes genoux au maximum, c’est agréable, beau et efficace. et tu verra que tes angles vont diminuer en freeride. parce que si tu te mets à 15/-3 et que tu tourne ton buste vers ta spatule avant… pas beau, pas agréable et pas efficace…

Deux-trois choses:

  • les softboots n’ont pas de bons appuis lateraux. Les spoilers bien réglés compensent un peu, mais passé certains angles, ils n’aident plus du tout.
  • le duck stance est ce qui marche le mieux pour tout sauf du carving backside avec une position épaules parallèles à la board. Ca permet d’optimiser le bras de levier pour jouer sur la torsion et donc les déclenchements de virages sans transferts d’appuis. Il faut par contre savoir aussi quoi faire de cette torsion pour garder/retrouver de l’accroche, surtout en virage backside. Par ailleurs, ceux qui ont une technique avec un « rentré de genoux arrière » et un buste orienté vers l’avant ne peuvent mécaniquement ni trouver ça confortable, ni carver un virage back en duckstance. Pour carver en duckstance, il faut une autre technique qui au contraire s’efforce de conserver les genoux bien séparés et l’accroche sous le talon arrière doit être forcée, ce qui n’est pas évident. C’est cependant largement possible.
  • le principal intéret d’avoir du positif derrière, c’est de pouvoir charger le tail en virage backside et en rentrant le genoux, de pouvoir forcer l’accroche de la carre. C’est aussi la raison pour laquelle les adeptes de ce style ne supportent pas le duckstance. Le « rentré de genoux » en duck est tout simplement contre-productif: c’est lui qui provoque le dérappage au lieu de l’empécher.

Bref, ce sont des réglages qui impliquent des différences dans la technique de virage. Dans l’absolu chacun a ses avantages et ses inconvénients.

Petit message d’un rider peu expérimenté

J’ai découvert les joies d’une duckstance pas plus tard que samedi dernier à Piau Engaly (super neige par chance, des champs de poudreuse avec pas un chat dessus, le paradis). J’ai appris en +15/0 comme beaucoup, continué en +16/-3, et me suis finalement essayé au +10/-10. Je me suis régalé. Plus de puissance dans les virages, et ça convient mieux à ma position épaules parallèles à la planche. C’est sympa d’être « assis » sur la board, confortable, maniable, polyvalent, ça rend le switch équivalent au sens normal …

Je ne sais pas vraiment ce qu’est le carving ou extreme carving, mais je suppose qu’il s’agit de virer en utilisant uniquement la courbure de la planche, sans déraper. Effectivement c’est facile en frontside, et un peu plus rude en back, mais j’ai tendance à être très penché et remarque que ça reste bien jouable quand même.
Je ne tourne quasiment que comme ça (sauf piste trop pentue pour mon niveau), ça procure plus de vitesse, une fluidité très agréable, et évite les dérapages, qui font quand même super mal aux pattes !

Et puis, j’ai toujours vu le snow comme un jouet différent du ski : moins de vitesse mais plus de trucs à faire. Même notre ride de base est plus funky en raison de notre zigzaguement permanent. Mon approche est sûrement typique du futur « freestyler », mais je trouve que le snow alpin ressemble davantage au ski, et même si c’est passionnant, ce n’est pas ce que je recherche.