[Rando station] Collet d'Allevard

Samedi dernier, je cherchais un spot:

  • au-dessus d’une probable mer de nuage
  • pouvant avoir reçu les jusqu’à 3cm qui étaient prévus dans la nuit d’avant
  • à peu près sécurisé
    Comme le club local allait au Collet, que ça me faisait plaisir de croiser les copains moniteurs et les gamins, que globalement ça cochait à peu près toutes les cases, et que finalement cette saison j’aime bien randonner en station (St Pierre de Chartreuse, Lans en Vercors et Val Cenis précédemment), je me suis dit pourquoi pas aller randonner là-bas.

Arrivé au parking, on est dans les nuages. Visibilité quasi nulle. Je me repère aux cables du TS grand Collet qui doivent en théorie croiser la piste balisée de montée. Je suis vaguement de nombreuses traces de raquettes qui semblent aller dans la bonne direction, mais pas la moindre balise en vue. Comme je connais à peu près le terrain, je ne panique pas et je continue comme ça. Vers 1750, on sort enfin des nuages, ce qui me permet d’apercevoir une des balises mauves. Je rejoins donc l’itinéraire officiel, qui évite judicieusement les pistes jusqu’au col de l’Occiput. Le temps au-dessus de la crasse est juste parfait. Ca monte tranquillou en T-shirt dans de la neige souple, mais pas du tout poudreuse (aucun des 3cm annoncés n’est tombé par ici). Pas très grâve. Au col, il y a un passage obligé en bord de piste, ce qui me permet de saluer quelques-uns des copains qui encadrent leurs groupes. La vue n’est déjà pas mal du tout.


Puis très vite, ça sort de la piste pour longer plus ou moins la crête jusqu’à la table d’orientation.
A la table, c’est toujours aussi beau.

Il est tôt, je n’ai pas envie de redescendre tout de suite, d’autant que du coup ça fait court comme rando. Du coup je décide de longer la crête jusqu’à la dernière bosse avant le col de Claran.
La descente Sud vers le col lui-même ne m’inspire pas. Les passages entre les plaques fondues sont étroites. Par contre, direction Est-Sud-Est, il y a une pente assez douce pour pas être trop craignos qui semble bien transformée et agréable. Du coup, je décide de me faire quelques courbes là-dedans, sans objectif précis pour où m’arrêter et remonter, mais en gardant à l’esprit que seul dans cette pente, il faut en garder sous la pédale et être 100% certain que rien ne va partir.
Un vrai régal sur 150m de dénivelé avant que la raison ne l’emporte et me conseille de quand même faire demi-tour. La neige étant portante sous les 10cm bien ramollis, je décide de remonter à pied pour m’éviter un splittage. Bonne décision, ça passe tout seul.
Petit coup d’oeil dans le rétro après cette remontée:

A partir de là, j’entame une descente vers la station, mais ressort avant le col de l’Occiput pour remonter (en split cette fois) à la table d’orientation. La face Ouest a à présent suffisamment transformé pour être sympa. Il y a plus de traces, mais ça reste très agréable.
Cette fois je redescends au col de l’Occiput, puis décide de remonter jusqu’en haut de Grand Collet pour une dernière descente jusqu’au parking.
Au final, une journée bien sympa, avec de jolies vue et de la neige de printemps ma foi fort agréable. Pour le côté sauvage, évidemment sous les TS et avec les clubs sur la piste c’est pas trop ça, mais dès qu’on s’éloigne un peu, le contraste est saisissant.

2 J'aime