[RANDO] Pointe de Merdassier (Secteur l'Etale La Clusaz/Merdassier)

Je previens tout de suite, j’ai oublié la GoPro et les seuls photos que nous avons ont été prises avec un iPhone. C’est vraiment dommage car c’est une des meilleures descentes que je n’ai jamais fait

Départ des téléskis des Laquais, montée via la piste a moitié dammée puis par la piste et le chemin correctement dammé a partir du départ du télésiège du Belvédère j’au sommet dudit télésiège pour enfin terminer par la montée (non tracée) de la pointe de Merdassier.

Voici quelques photos:

Une de moi qui trace vers le sommet de la pointe de Merdassier:

Une autre, toujours de moi au départ de la combe:

La vidéo de quelques secondes du départ:

Une photo de nos traces:

Et une autre:

Dommage pour la gopro, c’est toujours dans les meilleurs sessions qu’on l’oubli ou que la baterie est hs

Tas eu quoi comme condition pour la descente?

Les conditions: Parfaites. De la poudre stable de haut en bas. Aucune plaque dans la combe (contrairement a la montée ou c’était soufflé/plaqué a mort - mieux valait rester près du relief stable (cailloux, herbes, arbustes…)).

Je me suis retourné 2-3 fois dans la descentes pour voir ou était mon collègue (juste derrière ) et la poudre était tellement legere qu’elle restait en l’air sur 4-5 virages!

Oui sur la première photo ça illustre bien les conditions de montée.

Rien que le départ dans la combe et les deux autres photos laissent imaginer un pure descente


Dis moi au moins que c’était en godille et pas en grosses courbes

(çà devient de plus en plus difficile d’innover dans les smileys à chacune de tes videos )

une magnifique journée , la vue sur la photo n°2 est superbe …

Petite question sécu:

Comment réagir quand on ride à deux et que le premier descend, tout vas bien et s’arrête 300-400m plus bas et que le second part et déclenche une avalanche?

Jme suis toujours demander les chances qu’avais la personne ensevelie de s’en sortir étant donné que l’autre est en bas et donc limité voir très limité pour intervenir rapidement.

Si le 2eme part et déclenche une avalanche, a mon avis c’est plutôt celui en dessous qui est dans la merde… Sinon les sacs ABS sont vraiment un gros plus dans les situations ou personne ne peut intervenir rapidement. De plus, si ça part pas et que le 2eme passe juste derrière, la probabilité que ça parte est fortement diminuée.

Sinon:

1/ On descend en même temps
2/ On ne s’arrête pas (on a fait la descente d’une traite) ou a la limite on s’arrête sur un dôme/sous une falaise a l’abris
3/ C’est celui qui a le sac ABS qui part devant (bon, ça c’est une règle que j’ai inventé pour toujours faire la trace en premier ).
4/ C’est celui qui connais le mieux qui part devant (une autre règle au cas ou la 3/ ne peut être appliqué )

Je dirait que généralement, lorsque l’on est au départ, la ou la formation de plaques est plus probable (sommets, cols etc.), type:

  • Couloir, Combe (Bascule) avec corniche: on casse la corniche (un gros morceau), si ça doit partir, ça part et ça purge
  • Couloir, Combe ou Sommet simple (sans corniche): c’est au choix - si on ne le sent pas, on renonce (grosses plaques suspectées, face trop chauffée - manteau instable). Perso, quand c’est possible je sautille un peu au sommet ou je fais quelques virages appuyés pour purger/vérifier si ça purge mais ce n’est pas conseillé. Généralement, dans les premiers virages on a une bonne idée de l’état du manteau.

Enfin, avant la descente, c’est très important de garder sa ligne en tête et de s’y fier un maximum (enfin, si on l’a bien choisi - c.a.d. en passant sur les parties les moins exposées au risque - donc pas le milieu du fond de la combe… )

Lorsque tu fais fais une rando, tu as généralement 2-3h pour te faire une idée de l’état du manteau - hier j’étais plus méfiant a la montée (plaques & grosses accumulation) qu’a la descente (combe a l’abris du vent - en confiance au bout du 2eme virage).

Enfin, le BRA & la météo sont aussi un énorme plus indispensable. Si tu sors par risque 4 dans un truc exposé, tu cherches la merde.

Il faut aussi peut être ne pas m’écouter, je suis peut-être simplement un blaireau qui a eut de la chance jusque la

Au sommet c’était pas vraiment de la godille c’était plutôt couché dans la pente avec la main qui caresse la neige - tout ça a mach 10 avec une planche qui explose la poudre de la même manière que Jeremy Jones dans un de ses films… (bon, je m’emporte - mais c’était vraiment parfait - cependant le bas était un peu moins pentu…)

Pipo & Molo vont rider une pente… Il partent ensemble et au lieu de déclencher une p’tite coulée qui fait un peu peur comme ça leur ait arrivé qq fois dans le passer ce coup ci c’est une vrai avalanche qui ne leur laisse aucune chance de s’échapper ni sur les côtés, ni en ridant vite. KiKi reste pour aller faire la recherche arva ?

Sérieusement la localisation grossière est à 90% plus rapide si un observateur à suivi la victime des yeux… Et pour la question 1ère, il est souvent facile de trouver une zone derrière cailloux ou sur un autre plan de glisse histoire de regarder son compagnon évolué tout en pouvant lui servir à qq chose…

Quand je dis en même temps ce n’est pas collé l’un derrière l’autre… Il y a bien quelque dizaines de m entre nous deux - mais toujours a porté des yeux (on ne saute pas tous les 2 en même temps dans le couloir hien ). J’ai apris a rider comme ça: tu as toujours un pote qui te regardes et tu fais de même.

Le problème c’est que le seul point safe avec lequel tu as une vue d’ensemble de la descente se situe souvent en fin de course - ce qui veut dire que la première personne prendra tous les risques et si ça part, son pote au dessus se sera pas ou il est (j’ai déjà eu a localiser quelqu’un d’emporté - de dessus tu ne vois rien!). De plus quand tu es en dessous, le temps de remonter - ton pote est congelé avant meme que tu sortes ton ARVA (bon dans le cas d’une énorme avalanche il se trouvera bien en dessous).

Quand a une avalanche de fond qui emporte toute la combe sur son passage, il est rare qu’elle en soit pas prévisible… Dans ce cas-ci (pointe de Merdassier), quand ça part en avalanche de fond, ARVA ou pas, tu n’as aucune chance. Par contre, ça ne part en avalanche de fond que lorsque ça chauffe fort…

Enfin, si tu penses que tu es fortement exposé a ce risque, il vaut mieux s’équiper d’un airbag - si ton pote est tout seul et que tu t’es fait prendre sur une coulée de 500m x 2km, il y a peut de chances que tu n’ai pas été fortement abimé (broyé au fond) et que ton pote te retrouve a temps (- de 15min) si tu n’es pas en surface… (exemple connu: X. De Le Rue)

Perso, je fait surtout attention aux plaques (sous les sommets/cols) - seul moment ou l’on evolue bien l’un apres l’autre…

Et bien disons que nous n’avons pas la même lecture du pb.
Pas du tout d’accord avec ta vision du « seul point safe » qui est en bas de la pente.
Par expérience, j’ai déjà déclenché plusieurs fois avec une cassure à 30-50m en amont de là ou je passais… Bref ta distance de 10m dans le même plan de glissement me fais un peu froid dans le dos.

Mais bon à chacun de se sentir en sécurité avec ses règles. La seule dont je suis certain c’est que ça n’arrive pas qu’aux autres et en tant qu’amateur de poudre ça nous arrivera encore.

Excuses moi d’avoir un peu pourri ton post et continu à bien nous faire plaisir avec tes reports

Je ne colle quand même pas a 10m - quelques dizaines de m (genre les vidéos avec adren-alien l’année dernière) - c.a.d. moins de 100m… Je ne suis pas suicidaire non plus - les traversées craignos et couloirs se font bien tout seul…

D’ailleurs, 2 des 3 fois ou je me suis fait prendre, c’était tout seul avec mon pote qui regardait en haut… La 3eme fois, on était dans une combe plaquée - je suis allé sur la partie la plus pentu et « wooooof » - il m’a suivi depuis l’autre coté de la combe (moins pentu et pas plaquée) mais je n’ai pas été complétement enseveli

Je pense que ça doit dépendre du terrain aussi… Si je prends l’exemple de la combe de Grand Cret dans les aravis. Le seul endroit ou tu peut avoir une vue d’ensemble, c’est le Parking… Si tu es en dessous, tu ne vois que la dernière partie, si tu es au dessus, tu ne vois que le départ - et c’est quasiment la même chose dans toutes les combes parallèles a celle-ci (Tardevant, Pacaly etc.) - donc si on prends l’approche « point safe », tu coupes ta descente en 4 ou 5 parties ou tu poirotes sous un rocher/dome en attendant ton pote (faut-il encore les trouver…) - j’ai rarement vu quelqu’un faire ça. Je prends toujours dans ces combes l’exemple de Balme et Bellachat (plusieurs personnes prises dans differentes avalanches): l’avalanche ne descend pas jusqu’en bas (cuvette/plat) et il n’y a pas vraiment de point safe qui permettent d’intervenir rapidement (en dehors du sommet). Quand c’est craignos, on part l’un après l’autre avec ±45sec d’écart entre nous-deux.

Bon maintenant si tu descend dans un combe parfaite avec la même pente sur 3km, c’est clair que ça ne sert a rien de se suivre (genre cette rando a la pointe de merdassier la combe W du Charvin ou le sommet de Borderan), si ça part, tout le monde part (et la… bonne chance pour survivre!)

Mais cela fait des années que je ne me suis pas fait prendre (la dernière fois je me suis fait lessivé et j’ai sauté 3 rangées de barres de 1-3m, ça m’a bien calmé…). Maintenant, au moindre doute je fait demis tour/je passe par un truc plus safe.

Un autre truc pour limiter les risques, c’est descendre a mach 10, ça te permet parfois de te mettre a l’abris avant que l’avalanche ne soit a pleine vitesse…

La il fait pas beau, donc pas d’autre trip report avant un bout de temps… :’(

Merci pour vos réponses. C’est cool d’avoir deux avis differents.

Peut être qu’un modérateur peut déplacer la discussion dans un autre sous forum afin que l’on puisse débattre sur la question et que l’on ne pourrisse pas le post.d’origine.

j’ai vu une avalanche partir de la haut descendre jusqu’a la route de la croix fry…si ça part de la haut comme c’est parti à cette époque, abs ou pas, c’est fini de chez fini et vu la gueule de la foret…qui d’ailleurs au bout de 10 ans ne s’en ai toujours pas remise…s’ est plié en 50 avec un arbre ou deux dans le cul qu’on fini

Edité par Ricoshek Vous pouvez ouvrir un sujet dans "" et j'y déplacerai cette partie de la discussion