Ouest du canada: snow en station?

Salut!

j’envisage de partir dans l’ouest du canada fin février - début mars pour tester la fameuse poudreuse de colombie britannique…visiblement l’héliski est (encoreplus) hors de prix la bas. Question: est ce que ça peut être intéressant de rider la bas en étant en station? Quelle station sont sympas? Y a til de la bonne poudreuse dans les domaines ou des hors piste intéresant à proxilité? Qqn a t il des plans pour des srties avec guides etc?.. Ben merci pour ce qui auraient des infos!

J’y suis allé il y a 2 ans, je peux te faire le topo rapidement, mais faut savoir que l’Ouest du Canada, ça fait assez grand et que ma réponse ne sera en tout cas pas exhaustif.

Je suis allé dans ces stations-là :
Kicking Horse, Revelstoke, Whistler, Cypress et Grouse à Vancouver et Mt. Baker aux USA juste de l’autre côté de la frontière.

J’ai aussi fait un peu de randonnée, en particulier à Roger’s Pass, dans le Glacier National Park.

Les stations que j’ai trouvée bien : Mt. Baker, Kicking Horse, Revelstoke (dans l’ordre de la meilleure à la moins meilleure).

Cypress et Grouse c’est des petites stations qui sont bien pour rider depuis Vancouver sans grande organisation, mais c’est complètement hors-sujet pour faire un voyage freeride. Whistler, c’est très grand, très cher, et très plein de monde. Alors y’a du terrain cool et c’est bien placé pour la neige, comme le reste de la Colombie Britannique, mais c’est 100$ la journée, t’as des grosses files d’attente partout, et il faut être au taquet si tu veux pas foirer ta journée parce que tu savais pas dans quel ordre fallait aller tracer.

Les 3 autres stations que je cite correspondent mieux à mon approche du freeride. Le terrain est pas tellement plus petit qu’à Whistler, y’a aussi pas mal de monde, mais c’est une échelle vachement plus humaine, et les prix sont acceptables.

La pratique du hors-piste est aussi un peu différente dans ces endroits qu’en Europe. On parle plutôt de skier inbound ou non : la distinction se fait de savoir si tu skies dans les limites de la station ou si tu en sors. Dans certaines stations, comme Whistler, c’est interdit (si on t’attrapes, on te retire le forfait.) Dans d’autres stations, les itinéraires bien connus sont autorisés, sous certaines conditions (à Mt. Baker, t’as le droit de sortir, mais jamais seul ou sans DVA/pelle/sonde). La pratique de dire que la station ne gère que les pistes marquées n’est pas du tout répandue, par contre.

En-dehors des stations, il y a des alternatives à l’héliski :

  • la randonnée ;
  • les stations « cat-track ».

Pour la rando, je recommande Roger’s Pass. Le problème que j’ai rencontré au Canada pour ça c’est les marches d’approche interminable : on se parque au fond de la vallée, à 300m d’altitude, et on doit se taper 3h de forêt en faux-plat avant de commencer la montée, et puis on a 200 mètres de dénivelé intéressant.

C’est évitable, évidemment, mais ça demande d’avoir des bons conseils et d’être dans la bonne région. On a fait quelques randos un peu au bol (mais d’après un bouquin de référence, tout de même) et après on a commencé à vraiment faire gaffe à ce qu’on choisissait. A Roger’s Pass, t’as l’avantage de commencer à une bonne altitude, avec un hotel tranquille et un bureau de rangers pour te conseiller en fonction des conditions. Y’a des chouettes plans dans le coin.

Le cat-skiing, j’ai pas essayé, mais c’est à la mode là-bas. C’est des stations où on te mène en-haut des itinéraires avec une chenillette. C’est un peu moins cher et plus papy que l’héliski. Si vous allez en grand groupe ça peut être un bon plan.

Voilà