[GASTRONOMIE] Vos recettes régionales

En ces temps de malbouffe et autres fast food, il est temps de redécouvrir ou de découvrir la cuisines de nos régions. N’ayant pas honte de la cuisine au beurre et à l’huile, et des préparations au Saindoux et autres gras de porc.

Origine Auvergne :

La pôté auvergnate :

en général c’es tun plat pour plusieurs vu les quantités nécessaires :
Du saindoux (ou beurre à défault

Un gros morceau de cochon,Un jarret ou jambonneau (ou de la rouelle de porc)
Un saucisson à cuire
Une bonne tranche bien épaisse de Lard fumée par personne
Des pommes de terres
Des carottes
des Navets
Et du choux.

Quelques petits oignons, Sel poivre, et surtout moutarde et moutarde à l’ancienne.

Commencé par faire revenir dans une grande marmitte avec du Saindoux (ou à défault du beurre) le Lard fumé tranché bien épais, ajouter le morceau principal de viande, et le faire doré autant que possible. rajouter des petits oignons entier et les faire dorer légèrement.

Après verser de l’eau pour bien recouvrir la viande, ajouter le saucisson à cuire, et laisser mijoter 30 minutes
Ajouter dans cet ordre espacé de deux trois minutes :
Les carottes, puis les patates, le choux, les navets.

Y’a plus qu’à servir avec une bonne moutarde et de la moutarde à l’ancienne.

Et pour le dessert du St nectaire Fermier qui pue bien ou du Cantal vieux, avec un bon pain de seigle ou au levain.

Pour le vin autant prendre du local, un St pourçain, ou un côte de chanturgue, mais sinon avec un Vin puissant genre medoc ça passe aussi.

A Marseille :

La bouillabaisse

C’est en fait une préparation de poisson qui a l’origine étaient les poissons imangeables
Du coup les pécheurs les gardaient et en faisaient 1 style de ragout de poisson.
Aprés, il y a plusieur présentations : avec des morceaux de poisson dans leur jus ou alors mixés puis passés, ca que l’on appelle communément la soupe de poisson.

Pour ce qui est de la préparation et tout je vous conseille de voir sur le net, il y a beaucoup de possibilités.

Pour ce qui est de la déguster, je vous déconseille de le faire a Marseille car c’est de l’arnaque tellement ils abusent sur les prix …
Sinon, venez chez moi, je la fait pas vu que je suis super mauvais cuisto, mais je connait des pécheurs qui la font super bien

Bon eh bien je reposte ma Choucroute ici alors

La (vrai) Choucroute :

Ingrédients

Les proportions suivantes sont données pour 4 à 6 personnes. Compte tenu du nombre d’ingrédients, il parait en effet difficile de réaliser une choucroute pour un nombre plus réduit de convives.

  • 750 g de choucroute
  • 500 g de pommes de terre
  • 300 g de collet (échine de porc) salé
  • 300 g de palette fumée
  • 4 paires de saucisses de Strasbourg, appelées «knacks»
  • 4 saucisses de Montbéliard, ou 4 gendarmes
  • 300 g de lard fumé et/ou salé
  • une dizaine de baies de genièvre
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • saindoux
  • vin blanc sec
  • sel, poivre

Préparation de la choucroute

Macéré de longues semaines dans sa saumure, le chou doit en premier lieu être lavé soigneusement dans plusieurs eaux afin de le dessaler. Il est même recommandé de le blanchir, c’est-à-dire de le plonger quelques minutes dans l’eau bouillante après lui avoir fait subir un premier lavage sommaire à l’eau courante, puis de le rincer et de l’égouter. Il est alors prêt à être cuisiné.

Faire fondre l’oignon émincé dans le saindoux. Cette étape est facultative, on peut en effet aussi piquer un oignon avec des clous de girofle et le disposer au cœur de la choucroute.

Dans un faitout, disposer une bonne couche de choucroute, l’ail et l’oignon, puis les viandes à l’exception de celles qui nécessitent un autre mode de cuisson (voir ci-dessous), puis une nouvelle couche de choucroute. Mouiller abondamment avec un mélange de vin blanc sec et d’eau. Les proportions du mélange sont affaire de goût, à défaut d’expérience on peut faire moitié eau, moitié vin. Le mouillage peut également être fait avec un mélange de bière blonde légère, par exemple de type Pils, et d’eau, selon le même principe. Assaisonner raisonnablement.

Mettre à cuire 1h30 à feu doux à moyen, de sorte que l’ensemble soit porté à ébullition. L’utilisation d’un autocuiseur permet de ramener le temps de cuisson à 3/4 h / 1 h, à compter de la mise sous pression. Ce plat peut être réchauffé avec bonheur en vue d’une consommation au cours des jours suivants, il prend en effet des arômes plus prononcés à chaque fois.

Accompagner de pommes de terre cuites à la vapeur et de knacks pochés (10 mn).

La composition de la choucroute fait l’objet de multiples variantes, selon les goûts et les traditions locales et familiales. C’est notamment le cas de la garniture qui peut parfaitement incorporer, outre les ingrédients ci-dessus: un jarret de porc, cuit avec la choucroute; du cervelas, à rajouter dans la choucroute 15/20 minutes avant la fin, ou à pocher à part (10 mn); du boudin noir, cuit à la poêle; des cotelettes de porc, cuites à la poêle; des quenelles de foie de porc, à pocher (10 mn).

Au rayon des épices, on peut ajouter le cumin.

Boissons

En accompagnement, on trouvera plaisant de servir un Riesling ou un autre vin blanc sec (Vouvray sec…). Bière voire Champagne ne sont pas pour autant à proscrire.

Pour la cuisson, un vin blanc sec de type Edelzwicker ou Sylvaner fera l’affaire!

Sources : Wikipédia l’encyclopédie libre

De la Roulle de porc? C’est quoi ça?
Jarret ou jambonneau c’est la même chose!! lol
Mais bon de la rouelle connait po! Je suis boucher!
Jamais vu ni dans le découpe de porc Alsacienne que dans la Parisienne! Tu peut m’éclairer?

Sinon ça ma pas l’air mauvais! Quasi que du cochon! Dans le cochon tout est bon!

A Lyon, on a les andouillettes, c’est super bon mais j’ai pas de recettes sous la main

La rouelle de porc c’est le haut de la cuisse du cochon, le haut du jambon si tu préfère. C’est un morceau qui coute quasiment rien, mais bon y’a beaucoup de gras dedans.

La rouelle c’est le jarret arrière! Alors! Oui c’est pas chère du tout!
C’est pas avec ça que je vais faire du chiffre!

Bon ben je vais parler des traditionnel Haricot tarbais !! J’ai trouvé des multiples recette sur internet, je vais vous filer une classique, avec seulement les haricots:

Pour du haricot sec :
Tremper une nuit (10 h environ) dans l’eau froide.
Après avoir jeté l’eau, amener à ébullition dans de l’eau renouvelée. Cuire ensuite à feu doux pendant une heure environ. Saler à mi-cuisson.
Cuisson en cocotte minute : après trempage , cuire 30 minutes.
Proportions : 60 à 80 g par personne (double de volume lors du trempage…)

Pour du haricot frais :
Il peut être soit fraîchement écossé, soit sorti du congélateur. Pas de trempage. Le blanchir, c’est-à-dire démarrer à l’eau froide puis porter rapidement à ébullition. Rafraîchir à l’eau froide, puis reprendre à feu doux, comme pour le sec, pendant 30 à 45 minutes.
Proportions : 120 à 160 g par personne

Pour d’autres recettes comme la Garbure Bigourdane, les Haricots à la Provencale…etc il y a ce site

Allez, et bon appetit bien sur ! et puis les haricot ça fait p r

Vive les Boles de Picoulat !!!

Caltalans !!!USAP!!!USAP!!!

bon allé la recette : http://www.marmiton.org/recettes/recette.c…m_recette=15284

ps : [mode Hors sujet ON]

c’est quoi la balise pour racourcir le lien et mettre ici ou un truc comme sa

[/Mode Hors sujet OFF]

Origines Alpes … à peu pres

La tracle

Cette recette est un peu particulière car il n’y a pas tellement de recette. C’est l’équivalent du pain perdu mais pour le fromage.
Ainsi elle dépend des restes de fromages que vous avez mais j’ai essayé de vous faire un base.
Sa consistance peut varier, mais plus on monte en altitude, plus elle est épaisse et forte.

Ingrédients :

  • restes de vieux fromages secs locaux : tommes, beaufort, gruyère, crottin … (environ 100 grs)
  • fromage blanc en faisselle (50 grs pour les montagnards, 100grs en plaine)
  • du vin blanc du Bugey ou de Savoie(10cl)
  • de l’ail (2-3 gousses)
  • du marc du Bugey ou de Savoie (un verre à gnole)
  • sel, poivre

Préparation :

  • Raper finement les restes de vieux fromages
  • Broyer l’ail.
  • Mélanger le rapé et l’ail avec le fromage blanc, le vin blanc, le marc.
  • Saler et poivrer.
  • Brasser énergiquement et laissez reposer au moins 4-5 jours au frais.

La consistance doit ressembler à la « vache qui rit », mais pas le goût.
A déguster avce du bon pain de campagne !

Le mot d’envoie du gros :
Prenez des vieux fromages et laissez la croute (ça donne une couleure brûnatre qui fait son charme).
Et si c’est une tomme seronnée, y’a même les vers en prime.
Ne mettez pas trop de fromages blancs et un peu plus d’ail pour la faire bien forte.
Laissez reposer une bonne semaine.

Le bescoin

Ingrédients :

  • 500 gr d efarine
  • 10 gr de sel
  • 20 gr de sucre
  • 300 gr d’eau
  • 15 gr de levure de boulanger
  • quelques grains d’anis vert
  • une pincée de safran (très important)

Préparation :

  • Comme pour le pain, mélanger la farine, l’eau, le sucre
  • Ajouter les pommes de terre coupées en dés ou en rondelles.

La pelâ des Aravis

Ingrédients :

  • 1 Kg de pommes de terre (charlotte)
  • 1 reblochon
  • 3 oignons
  • beurre
  • sel, poivre

Préparation :

  • Faire revenir les oignons émincés dans une poele avec du beurre
  • Ajouter les pommes de terre coupées en dés ou en rondelles.
  • Saler et poivrer
  • Quand les pommes de terre sont presques cuites, ajouter le reblochon
  • Laisser cuire à feu doux encore 20 min.

Le mot d’envoie du gros :
Vous pouvez rajouter un demi-verre de vin blanc de Savoie juste avant de mettre le reblochon.
Il faut garder la croute du reblochon mais juste racler le blanc.
Plus la Pela est cuite, meilleur elle est !

Civet de marmotte

Ingrédients :

  • 1 marmotte
  • 2 bouteilles de vin rouge (dont une pour la marinade)
  • marinade : 3 oignons, 2 carottes, thym, laurier, poivre en grains, huile d’olive, baies de genièvre, clous de girofle …
  • sel, poivre

Préparation :

  • Faire mariner 48H les morceaux de marmotte dans la marinade avec une bouteille de vin rouge
  • Egouter les morceaux de marmotte et les faire dorer dans une cocotte en fonte
  • Verser le vin rouge dans la cocotte
  • Rajouter des oignons, carottes et tomates.
  • Laisser cuire à feu doux durant 3H.

Le mot d’envoie du gros :
Pour que la marmotte soit plus tendre et le goût moins fort laissez la 2 jours dans un ruisseau d’eau froide.
Si vous n’avez pas cette possibilitée, congelez là une journée.

__
(source : http://envoiedugros.free.fr/ )__

Tim

Alors là tu me la coupe ! Le civet de marmotte, j’en reviens pas. Sans te vexer c’est sérieux ? Je savais pas du tout que ça existait. Tu as déjà goûté ? Ca se rapproche (approximativement) de quelle gout de viande ??

Enfin, pour en revenir au sujet, à Nice, nous avons :

  • La pissaladière

  • La tourte de blette salée et la tourte de blette sucrée

  • Le stockfish

  • Les raviolis à la daube

  • Les farcis

  • La socca

Je vous donnerai les liens pour les recettes ou alors faites une rapide recherche sur le net pour plus d’explications, i have to go ! @++

Personellement, jamais gouté!
Mais sa doit pas etre dégeu (quoi que un peu cruel!) Sa doit etre comme la viande de kangourou, mais en moins ferme, peut etre un peu plus gras ( sa dépend de la saison où tu mange la marmotte) c’est à dire comme du boeuf… ??
Avis à ceux qui ont gouté!

Tim

J’aurais assez expliqué la fondue, les croûtes au fromage ou encore la raclette mais bon, j’imagine que tout le monde c’est le faire

Disons que c’est pas très compliqué comme recettes

Oui a nice nous avons plein de recettes, d’ailleurs tous les gens du site venu nous rendre visite ont eu le droit à notre bonne socca!

bon allez je rajoute à ceux qu’a dit tilolo la friture, les begnets de fleur de courgette, la ratatouille, les merda de cean.

Les quenelles!!
Spécialité lyonnaise ici

sympa le topic.

bouger pas je demande a ma mere la recette du couscous lol.

bon j arrete de deconné ^^

Recette du gratin dauphinois :

Préparation : 30 minutes
Cuisson : 1 heure

Ingrédients (pour 2 personnes) :

  • 500 g de pommes de terre
  • 1 pot moyen de crème fraiche
  • 1 verre de lait
  • 300 g de gruyère râpé
  • 1 gousse d’ail
  • Sel, poivre

Préparation :
Frotter le plat de cuisson (en terre cuite c’est mieux) à l’ail.
Couper les pommes de terres épluchées en tranches fines.
Faire une couche fine de pommes de terre.
Saler et poivrer.
Faire une couche de gruyère. Refaire autant de couches de pommes de terre/sel, poivre/gruyère que nécessaire. Mélanger la crème fraîche au lait pour la rendre liquide. Verser la crème fraîche sur les couches et laisser pénétrer… Déposer un peu de gruyère sur le dessus pour gratiner.
Mettre au four chaud (180° à 200°) pendant près d’une heure…

Bonne dégustation !

Bon moi je vous prospose la TARTIFLETTE c est pas tellement lyonais mais c est tellement bon :

La tartiflette est un plat a base de pommes de terre de reblochon et de lardons
je tien a precisé qu’il existe 2 écoles pour la tartiflette (ceux qui font les patate a l’eau et ceux qui les font a la friteuse perso moi je lai fait a la friteuse). Je vais vous expliqué le truc. ALORS :

Niveau pomme de terre
-Couper des pommes de terre en des
-Les foutre a la friteuse…euh mettre a la friteuse
-Puis les metre le tout dans un grand plat

Niveau lardon et tout je vous explique:
-Faire revenir des echalottes a la poele
-Caler des lardons dedans, les faire cuire egalement
-On peut également rajouté des champipi de paris a vous de voir
-Puis quand tout est bien cuit le repartir equitablement sur les patate

Niveau reblochon :
-Peler le reblochon, c est a dire raper le dessus avec un couteau
-Couper le reblochon en 4 d’abord en 2 dans le sens de la hauteur puis en 2 euh comment dire bah en 2
-Puis metre les morceau de reblochon sur les patates et les lardons

Ensuite tu fout tout dans le four thermostat 4 ou 5; 260°

Quand le reblochon a bien fondu mais pas trop, retirer le plat du four et deguster
La tartiflette se fait egalement en pizza, en tarte, en quiche, en yaourt, en boisson(metre le tout dans un mixeur dilué avec 50cl d eau 1l de vodka plus tout ce qiu vous passe dans la main)…

Sur ceux jy go, je vous reserve ma specialité made in Audio qui fait toujour le meme plat en soiré

C’est pas la galette par hasard?

Pour la tartiflette, suis pas certain d’avoir envie de tester ta recette… Parce que remplacer les oignons par de l’échalotte, précuire les patates à la friteuse et ne pas mettre une goutte d’apremont dans la préparation, ça relève du sacrilège!