[BOARD] [TEST 2011] Capita Stairmaster Extreme

Yop, et voilà un petit test d’une board de park!

CAPITA Stairmaster Extreme 156cm

Le matos :
Capita Stairmaster Extreme, avec des fixs Raiden Battery. Cambre standard, flex plutôt dur pour une freestyle. Cette board est une version plus haut de gamme de la Stairmaster, avec une semelle plus rapide, plus de fibres, un noyau plus léger, et un prix un peu plus gros (mais ça reste de la board bon marché, surtout en soldes.)

Rider:
Moi, 1.75m, 70kg, plutôt freeride, mais qui occupe les journées de mauvaise neige au park depuis 2-3 saisons. Planches habituelles : Lib Tech TRS 159 ou Salomon Sick Stick 156

Conditions :
Printemps

Piste/flat :
Board facile à prendre en main, maniable. Le flex est plus dur que ce à quoi je m’attendais, mais on la press facilement dans tous les sens même s’il faut plus force que sur un rocker. Le pop est bien présent et il envoie très sainement. Les réceptions de petits tricks de bord de piste se font facilement, sans mauvaise surprise, malgré le cambre classique. Le flex en torsion est juste ce qu’il faut pour pivoter facilement dans tous les sens à plat. Elle tient bien le pavé, sauf quand c’est trop dur. J’aurais pas aimé faire de la piste avec mi-février quand il n’y avait que de la glace. En raide, la board ne tourne pas pire bien, mais son poids plume et sa bonne maniabilité facilite les virages sautés (et puis on s’en fout, on est en dehors du programme.)

Kickers :
C’est là qu’on profite vraiment de cette planche! Le cambre standard donne un excellent contrôle en prise d’élan. Ceci combiné au pop bien équilibré permet de décoller avec une stabilité formidable. Les réceptions se font elles aussi en douceur et sans surprise, comme dit dans le paragraphe en-dessus. J’ai été surpris en bien par la tolérance de cette planche. Le poids plume permet d’effectuer des rotations sans efforts (déjà qu’on est bien aidé par le cambre!)

Jib :
Je ne suis pas expert dans le domaine, mais ce que j’ai pu en faire m’a beaucoup plus. A nouveau, le contrôle et la stabilité en prise d’élan, la maniabilité en l’air et en press permet de bien rigoler. On a une bonne facilité à bonker des trucs et des machins et à tourner sur les boxs. La planche ne m’a pas appris à faire des wallrides, mais ça ne saurait tarder.

Freeride :
J’ai fait un couloir gelé et une traversée en neige dégueulasse mi-gelée mi-molle, ça passait facile mais clairement, cette planche ne tanke pas comme une TRS. Et surtout, elle déjauge pas tant bien, faut tout le temps sauter quand on veut des virages courts en raide.

Les + :

  • Pop bonnard, toujours présent
  • Légèreté, maniabilité, stabilité, contrôle, machine à café
  • Bonne tenue de route en prise d’élan et en sortie de réception
  • Versatilité : le flex est assez rigide pour détruire du kicker ou rattraper du skieur sur la piste, mais on garde une tolérance pour le jib et le bord de piste
  • J’aime bien le dessin

Les - :

  • Faut faire gaffe si on s’engage en freeride avec ça (elle s’en tient à son programme, sans être complètement exclusive), mais sinon, rien à dire.

Petite note pour les fixs : très très bien. J’étais sceptique au début (genre il manque quelques points de réglage, les disques en 2cm sur 4 sont inhabituels) mais c’est très bien. On a un bon maintien dans l’axe talon-orteils et une flexibilité top dans la longueur de la board, ça aide bien à pas de faire mal quand on foire un trick! A priori elles sont solides, je risque de les garder longtemps!

Un shop est en train de liquider son stock à Lausanne et j’ai pu réserver un modèle de cette board. Je vais pouvoir faire un retour sur ce test, 7 ans après, en ayant eu un peu plus de boards dans les pattes.

Petit rapport après quelques journées sur cette board, plusieurs années après :

**La board : Capita Stairmaster Extreme152 cm, 2010-2011

True twin en cambre standard. Flex medium (6/10) avec un flex plutôt light en torsion. Rayon : 7.9 m.

**Fix :Raiden Zero

**Rider:73 kg, 175cm, plus de 20 saisons en snowboard.

**Conditions :Mauvaise. Beau temps mais neige durcie par la pluie ou neige artificielle, beaucoup de monde. Pour l’instant utilisée 6 jours après des prémisses sur la Sick Stick.

Le test s’est uniquement déroulé sur piste, en neige dure ou légèrement printanière, avec un peu de park (dans l’état rudimentaire où on les trouve actuellement dans les Alpes vaudoises).

Après un premier contact un peu confus en comparaison de la Sick Stick (qui est comme une vieille paire de basket pour moi) et une réadaptation à l’utilisation d’une board de kicker, je suis très emballé par cette board. Bien que je l’aie achetée sur un coup de tête à une liquidation, elle correspond en fait très bien à un usage de park en précision, sans être casse-patte.

La prise de carre est bien propre et permet une certaine sérénité en approche. Attention, c’est pas une board de carve, c’est pas vraiment rigolo pour varier les courbes ou se relancer en sortie. À ce jeu-là, elle perd clairement la comparaison à côté de la Sick Stick par exemple. Par contre elle permet de couper dans le cheni et de rester stable, ce qui est un bon avantage en kicker.

Ce comportement permet aussi des réceptions nettes, avec une board qui se remet facilement sur un rail. Pour autant, un flex en torsion plutôt soft permet de rattraper des rotations pas tout à fait terminées.

La board a par ailleurs un très bon pop - j’ai eu besoin de m’y réadapter - qui utilise toute la longueur de la board, ce qui permet de bien décomposer les tricks. En échange, c’est au rider de faire le boulot pour les press.

La board est plutôt bien équilibrée, et peu encombrante en 152, ce qui se combine bien avec sa torsion pour les jibs.

**Bilan :une très bonne board de freestyle, qui encourage clairement à rider proprement et à engager ses tricks. Elle va probablement remplacer entièrement à la fois la Hache et la Happy Place comme board de park et de station en conditions discutables.

Avantage :

  • la stabilité et la précision
  • le pop
  • la torsion plutôt soft pour compenser le côté exigeant
  • bonne maniabilité
  • efficace en neige dure, pistes défoncées, etc
  • pousse le rider à rider

Désavanatage :

  • comportement en courbe pas tellement fun
  • demande au rider de rider, notamment pour les press
  • probablement une purge en poudreuse

**Note sur les fixs : Pour ce genre de board, prévoir des fixs plutôt nerveuses et pas trop jib.

**À titre de comparaison : Dans la même catégorie, je citerais la Hache de West (légèrement plus all mountain) ainsi que le pro-model Lucas Beaufort, les 10’000 twins de Salomon (Assassin, Huck Knife, Villain), les twins de kicker de Capita (Defenders of Awesome, Outsiders).
En plus jib/fun : le pro-model Scott Stevens, la Happy Place chez Slash.
En plus « all mountain », la Lib Tech TRS si elle a pas trop changé en 10 ans.

Attends un peu. C’est bien une 2010-2011 que tu as retestée cette année? Et c’est un shop qui avait encore ça en stock?
Bon en tout cas ça permet de relativiser un peu les différentes « innovations » et de constater qu’une board qui a quelques années, qui plus est de conception relativement simple, ça peut aussi marcher si le shape est bon et cohérent avec le programme (d’ailleurs, je dis ça, mais hier j’ai ridé une board de 2009 je crois).

Ta Storme ?

Yes. Voir sujet sur les conditions pour comprendre pourquoi c’était une bonne idee

Si si, c’est bien une 2010-2011 qui était restée au fond d’un shop.

Eh oui, une board correctement construite en 2010 reste toujours d’actualité.