[REPORT Rando] Croix du Leat - Belledonne

J’avais dit que je ferai pas de report, mais en fait je ne résiste pas.
Donc dimanche, on avait prévu une rando avec des copains raquettistes. La météo a bien joué au yoyo, et du coup on s’attendait pas à un truc grandiose, mais ça semblait jouable quand même.
Direction le parking de la Bourgeat Noire donc. La météo est maussade. Arrivés au parking vers 10h30, il y a quelques voitiures, mais déjà des gens qui redescendent du refuge de l’Oule en nous disant qu’on n’y voit rien là-haut. Nous on va à la Croix du Leat qui est beaucoup plus boisée, donc on y va quand même.
Ca manque pas mal de neige en bas, et au final, les raquettes ne seront vraiment utiles que peu avant le chalet du bout. Soit à peu près 300m de dénivelé où je sais que je devrai porter à la descente.
De toute façon, autant continuer. La forêt est sympa à partir de là, avec quelques clairières agréables sur l’itinéraire, ou d’autres qu’on devine à proximité immédiate du chemin.
Vers 1600m, la forêt s’éclaircie franchement. Heureusement, on distingue très bien la crête large qui conduit au sommet, et il y a encore quelques arbre pour nous guider. Vers 1700-1750m on ne voit plus grand chose, mais il y a un peu de luminosité qui permet de distinguer vaguement la forme de la crête. On hésite, d’autant que ça se raidit un peu mais on se dit qu’après tout, la croix est au bout de la crête et qu’on ne risque pas de se perdre.
Après quelques mètres, on distingue un bout de cailloux et une croix métallique. Ca y est, objectif atteint!
Bon, pour être honnête, on avait dit qu’on pousserait jusqu’à la pierre du Pin 100m plus haut, mais avec cette visibilité, on se contentera de la Croix du Leat.
Pour accompagner le casse-croute, Denis a pensé à tout. On rigole bien au sommet, et on apperçoit même vaguement le soleil à travers la couche de nuage. Il est temps de redescendre. 5 à 10cm de poudre posés sur une couche de 20-30cm de neige humide très souple, j’avais un peu peur que ça soit trop collant, mais en fait ça va bien avec la board facile que j’ai pris. Du coup je me régale bien avant d’entrer dans la forêt et sur la partie haute de celle-ci qui reste assez aérée. La suite est un peu plus complexe, mais en visant bien les clairières tout en restant assez proche du chemin pour pas se perdre, je parviens quand même à trouver des traces intéressantes sans trop galérer jusque vers 1350m d’altitude. De là pas le choix, board sur le sac, et redescente à pied.
Au final on a bien rigolé entre potes et j’en ai profité pour me faire une belle descente dans un coin que je découvrais.
Quelques photos de l’expédition:
Départ:

Comme dirait Yves Duteil: Le petit pont de bois, le petit pont de bois…

Chemin en forêt:


On approche du but:

Sommet: Il pense vraiment à tout ce Denis, faudra refaire des sorties avec lui:

Pendant la descente:

Comme je suis gentil, je vous ai aussi fait un topo

Et bien félicitations, car il fallait vraiment de la motivation pour faire une sortie avec des conditions pareilles!

Super :slight_smile: merci de nous faire rêver :slight_smile: