Petit texte qui fait réfléchir...

Voila j’ai trouvé via un autre forum cette page, et comme je l’ais trouvé assez vraie, j’avais envie de vous la faire partagé :

Punk not Dead

Voila

La dur réalité de la vie même si on fait tous parti de ces consommateurs qu’on le veuille ou non …

Vui tout a fait d’accord mais je pense que l’auteur du texte voulait surtout parler des cas « exagérés ». Mais bon qu’il est vrai que je suis le premier a critiqué certaines positions de certains pays que je « consomme » certains produit de tous ces pays.

Mais bon on s’en rend plus compte je trouve quand on voit un avis extérieur.

Je suis aussi d’acort avec vous !!..

Pour ma part je trouve ce texte remplie de conneries plus grosses les unes que les autres!
deja c’est quoi qu’il appelle punk dans son texte? les surfers?
il n’arrete pas de généraliser, quel rapport avec les locaux (et les conneries qu’ils font pour essayer de garder leur spot) et les membres du fn?!?
enfin ca c’est un exemple parmis tant d’autre.
c’est purement le genre de méssage irréfléchie d’un mec en colere qui n’a rien cherché à comprendre et se complait dans des généralités fort facile!

« Punk not dead » je pense par la qu’il veut dire l’esprit punk, qui était je pense un esprit un peu « je me fout de bcp de choses », ce n’est pas les surfeur, lui parle des surfeur car s’en est un et il parle que pour les surfeurs donc.

Mais c’est vrai que tout n’est pas vrai, en tous cas la façon dont il le dit.

+1

C’est un remix de « Brice de Nice » ce texte ??

Je ne comprends pas que les types aient peur de se faire piquer leur spot, ou meme qu’ils en aient aprés les gens qui ont du fric, parce que sont vrai probleme, c’est ça. C’est un texte de merde écrit par un jaloux frileux pour des jaloux frileux.

Voilà ce que j’en pense.

Quant à son dernier paragraphe, il est a mourir de rire, surtout ça : « il y a autant de Surfs que de Surfeurs et notre liberté réside dans l’acceptation de nos différences. » Il n’y a pas une petite contradition entre son texte et sa derniere phrase ???

Bref, je n’aime pas la démarche.

Je voulais écrire « son » vrai probleme, non pas « sont »

Edith ou es-tu ??

relisez bien ce texte, la forme peut ne pas plaire, c’est vrai qu’il en rajoute un peu trop mais à la base le fond n’est pas faux.

si on reporte ça sur le snow, n’est ce pas le marqueting des marques à base de handrail et de rejet des federations, rejet des compet « officielles » et autre organisme au profit d’une pratique plus libre et plus rebelle du snowboard mais aussi la surmediatisation des event TTR « underground » (sponsorisée par burton nottament) plutot que nos petite coupe de france qui a coulé la fede en france??? et maintenant tout le monde pleure que l’afs va mal…

c’est un peu ce qu’il explique pour le surf, la communication des marques fausse certaines relations entre les surfeurs et leur entourage. et en gros il prefere soutenir les locaux et les petites marques que les grosses multinationale.

je me melange peut etre un peu les pinceaux moi aussi (bien que je reste persuadé de ce que je dis) et j’espere que mon message ne causera pas trop de polemique

Je vois bien ce que tu veux dire

C’est vrai que à part quelques rares et cheres exceptions , les surfers , souvent locaux , mais aussi étrangers sont assez antipathiques qu’ils soient sur leur planche ou pas d’ailleurs. Ah la belle epoque,quand personne ne s’embrouillait pour une vague , puisque chacun avait de la courtoisie envers l’autre … et ce n’est pas valable que sur la vague , la consomation , l’image qui circulent , des facteurs qui accroissent la régression… c’est bete …