Nixon JibFest 04

Nixon JibFest 04

Riders :
Gigi Rüf, Romain Demarchi, Nicolas Droz, Anton Holland, Stéphane Lochon, Thomas Maxheim, Hannes Metzler, Bjorn Mortensen, Billy Anderson, Jake Blauvelt.

Après six heures de route : arrivée en Autriche dans le Backyard, propriété appartenant à l’oncle de Gigi Rüf. La surprise fut de taille , un grand chalet en guise d’auberge, perdu au milieu des sapins entouré de vastes pentes, de cliffs et de dômes, vierges à faire pâlir riders et photographes.
Après un petit meeting de bienvenue pour accueillir tout le monde, une remise à niveau de schnaps (eau-de-vie des pays germaniques) …
La neige tomba toute la nuit et les jours suivants, laissant parfois place à des fenêtres de ciel bleu intermittentes. Quand la météo devint plus clémente et après la chauff’, la session commença tranquillement, spot par spot.
Anton Holland se chauffait en five-o avant de se démonter le genou sur un des pieds du rail.
Bjorn Mortensen et Romain Demarchi se jetaient en fs board, et Nico Droz assurait en lipslide.

Quand à Thomas Maxheim, fraîchement mal réveillé à cause d’un bigmac aux germes pas très catholiques, trop chaud de rider, y parvint 10 minutes : le temps de shooter une unique séquence en halfcab gap to boardslide, avant de retourner discuter avec le lit et la cuvette des shiottes.
Il participait à son premier et donc dernier Nixon Jib Fest version européenne.
Entre temps, Jake Blauvelt, un jeune américain de 17 ans, dernier vainqueur de l’US Open, posa quand même backside lipslide et switch backside noseblunt sur le long du rail, puis gap to frontside boardslide sur le descente-plat-descente, un peu court, mais assez chaud !

Stéphane Lochon toujours aussi à l’aise sur ce genre de spot, lâchait des fs board pendant que Bjorn, constant, kiffait les switches front board.
Une session de nuit, sous la neige, avec projecteurs, fut improvisée sur le rail C. Gigi à l’aise, cassait des rétines en fs boardslide et switch backlip, auxquels
s’ajoutait quelques bons tricots de Bjorn et Hannes.

Romain quand à lui, chillait en one foot, sur son hip improvisée.
Puis vint l’heure du schnaps sur fond de reggae, avec les potes de Gigi aux platines. La soirée, je vous l’épargne …
La journée suivante fut similaire, Steph, Nico, Bjorn et Jake enchaînaient à la cool les tricks sur la box. Puis vint l’heure du best trick que Steph (Mamar) remporta avec un backside 270° boardslide sur le descente-plat-descente perché sur le spine, deuxième essai s’il vous plaît !

La joie et la bonne humeur se propagèrent peu à peu jusqu’à la remise des prix.
Les riders choisirent donc Mamar pour le best trick et Gigi vainqueur du dernier Nixon JibFest pour sa prestation générale. Le champagne et le schnaps pouvaient couler à flot, à la gloire de la positive vibe’…
Le lendemain, matin gueule de bois. Max, quand à lui, s’est réveillé frais et dispo, après avoir hiberné pendant 3 jours … De quoi assurer aisément le trajet du retour …

Souce : Flakesnowboardingma-gazine03.

C’était quand??

Moi je croyais que tu y été aller!! je suis déçu !! en faite c’est tout rapporter d’un magazine!!

et oui, chui dsl !!si seulement javé pu i aller !!
en plus, javé des photos, ms g pa reussi a les mettrent !!
et le Nixon JibFest04 version européenne ( le dernier sssnnniiiff )
c t du 6 au 8 avril 2004 !!
voila !!