imperméabiler un textile .. Quel produit ? et comment le faire ?

bonjour,
Je voudrais savoir quel serait le bon produit pour ré-imperméabiliser les fringues ??
J’ai vu un topic qui en parle ,mais il date de 2009 …

J’ai cherché sur le net …
En gros les produits ne seraient pas efficace à long terme…

j’ai retenu qu’il fallait laver 30 °C synthétique ou laine…et essorage lent.
et que l’idéel serait de le mettre dans un séche linge pour reformer un peu les fibres.

Certains se le font avec un peu de silcone et du white… j’ai un dosage mais il est à vérifier…

Voici les produits que j’ai vu:
http://www.auvieuxcampeur.fr/tech-wash-savon-vet-1-l.html
http://www.toutpratique.com/boutique/ref69…ot-de-3-arosols
http://www.linge-net.com/lavage/25-linge-n…eabilisant.html
http://www.snowleader.com/wash-in-tx-direct.html
http://www.decathlon.fr/impermeabilisant-m…id_8308588.html
http://k2r.ch/k2r_ch_fr/Impraegnierung/k2r…ig.php?navid=23
http://www.cao-camping.com/fr/catalogue/11…tile-300ml.html
http://www.asso-scooter.org/Essai-Impermeabilisant-Protex-de

J’aimerai connaitre votre feedback sur çà…
Merci d’avance

En fait si tu as une membrane, c’est elle qui fait barrière imperméable, mais si le tissus à perdu de sa déperlance, il se gorge d’eau et la transpiration ne peut plus s’évacuer, on est mouillé à l’intérieur par notre propre sudation, il faut donc réactiver cette déperlance dite traitement DWR (Durable Water Repellent), perso j’utilise du Grangers XT Proofer, c’est le traitement que mettent et recommandent Arcteryx et Patagonia (et certainement d’autre) .

J’ai vu passer un truc similaire, a propos de softshell pour cycliste.

Entretien des vêtement tech. selon Patagonia

Entendu parler de Nikwax.
Ils ont plusieurs produits différents, ça doit dépendre de la matière à imperméabiliser.
Mais vu leur gamme, ça doit être sérieux.

Effectivement, c’est pas forcément durable, mais bon, faut le faire, faute de quoi ta membrane va se gorger d’eau.
Pis au prix des fringues, c’est bien de les entretenir.

J’aurai tendance à privilégier les solutions pour machines, plutôt que les sprays. L’avantage, c’est que ça va au cœur de la fibre, et la pellicule doit être plus fine.
Pour une matière respirante, c’est sans doute mieux.

J’ai aussi entendu parler de produit à « activer » (ou réactiver d’ailleurs) thermiquement au sèche linge ou au fer.
Pour les fringues techniques, je suis un peu sceptique.

Edit ; mon utilisation des termes membrane et tissu est peut être pas opportune, cf. le post de Shag.

Perso j’ai utiliser le Nikwax, et bien …je ré-esssayerais, car mon essai étant non probant.

J’ai tenté de réimperméabiliser mon futal eider, pour économiser l’achat cette année. Mais il est tellement élimer sur le cul et les genoux, que le traitement ne pouvait pas etre 100% efficace.
C’était « un sauvetage de la dernière chance » …
Le problème est tjrs le même, il faudrait des pantalons avec des parties renforcées (genou/fesse)… je sais bien qu’il faut resté debout, mais bon… on doit tellement souvent attendre nos amis skieurs ;p que j’ai pris l’habitude de planter les genoux ou de m’avachir sur mon divin fessier…

Je l’avais appliquer en Bain à l’eau chaud (trempage d’1h), et non à la machine. Comme le produit e préconise si vous voulez une plus grand traitement, et ensuite un séchage à l’air. bref Aucun stress pour le tissu.
On « sent » bien le coté « plastification » du produit, qu’en on verse ce liquide aqueux dans le bac de trempage.

En conclusion, je pense que ces produits sont adaptés pour nos vestes, mais inutile dans le cas de vêtement où le tissu/texture est déjà endommagé/usé (souvent le pantalon de snow).

Merci pour vos réponses
Je vais me renseigner sur le « Grangers XT Proofer »… même si en urgence j’ai acheté le NikWax

bref je vais tester ce WE, je vous ferrai mon retour

Et je vais checker l’etat de mon futal…

On a nikwax et franchement on est pas déçus! Un premier passage en machine avec le produit qui lave et un deuxième passage avec le produit qui imperméabilise et c’est nickel. J’avais un pant qui prenait bien l’eau et avec ça, fini! Désormais avant chaque début de saison, on répète l’opération.