[EXCLU] La dernière trace

Bonjour,

C’est en entendant des minots qui s’extasiaient devant une vidéo de freeride que je me suis dit que mon temoignage pourrait peut être servir aux plus jeunes.

Il ya 7 ans, nous sommes partis en station avec des copains (skateurs, surfeurs) pour « faire la trace » comme on disait à l’époque.
Arrivée en fanfare , on retrouve des gars du coin qui connaissent bien la station. 2 jours de pistes et de bord de pistes et on se sent d’attaque pour un petit « freeride ».
Prise de connaissance meteo, on demande un avis aux pisteurs sur la faisabilité : OK.
C’est parti:
-1ere erreur: pas de pelle, pas d’arva; à l’arrache.
-2eme erreur : groupe à niveau heterogène.
-3eme erreur: Se dire qu’ensemble on ne risque rien.

On arrive en haut de la station , on marche un peu et on trace sur le flanc de la montagne pour arriver à l’endroit recherché ( mal au mollet).
Nous y sommes c’est cool, tout se passe bien!
Je note que deux gars nous suivent de loin, ils sont sur nos traces.

On check nos fix, on regarde aux alentours: Cool, un magnifique champ de poudreuse en pente moyenne, bientôt carressé par le soleil, on y va ?

Non!
C’est pas ce qui était prévu me dit un camarade, nous on passe dans ce petit couloir de 50 mètres qui" nous fait flipper tellement il est raide".

Neige dure, elle accroche bien; derapage, rederapage … 1er virage…derapage (là je me dis qu’on a fait les cons et que si ça part en sucette, sans aucune securité on est mal!!!)

Malgré tout, operation reussie, obstacle passé tout le monde Ok malgré une peur visible chez les plus novices (dont moi).

Le reste , que du bonheur, de la peuf , de la peuf!!!

30 min après, on rejoint une piste, on est tous content de nous!!!

Cool ça le fait!!!..Tiens, qu’est ce qu’il branle là cet helico?

Retour à la station, fiers de nos exploits.
Douche froide.

Deux surfeurs sont partis dans une avalanche, ça a craqué sur 30 mètres de large et sur 40cm d’épaisseur!!!
Merde c’était où?
Ici? Tu rigoles? On en vient!
(En fait les deux gars qui nous suivait de loin ont flippé et on preféré le beau champ de poudreuse facile qui en fait cachait une accumulation de neige importante.)

Comme quoi, on a bien fait de suivre notre itineraire!
On se dit alors qu’on a été cons, qu’on aurait du prendre des arva et du matos.
On se dit que certains n’avaient finalement pas assez de niveau et qu’on a eu de la chance!
On se dit que c’est une connerie de suivre des traces comme les deux gars; nous , on savait où on allait!!!

Au fait les deux gars, ils vont bien?
.
.
.

.
.
.

Non. Il y en a un qui est mort.

Je viens d’avoir trente ans et je suis en bonne santé. J’adore le snowboard, j’ y laissé quelques côtes felées et un poumon perforé et je suis toujours là.
Pourtant, cela fait sept ans que je n’ai pas eu l’occasion de me retaper un pur freeride.
Acte manqué?
Je ne sais pas.

Il m’arrive de me dire que c’était de notre faute, qu’on n’aurait pas du faire cette trace. Je me dis aussi que s’ils ne n’avaient pas vu cette trace; il ne l’auraient pas suivie…
Responsable…je ne sais pas.

Par contre quand je pense à la mère de ce garçon disparu, je me dis que ça aurait pu être la mienne.

Je n’ai pas mentionné les lieux car la montagne est dangereuse partout et pour moi le freeride est une affaire de gens serieux, prévoyants, experimenté et/ou bien accompagnés.

Vous pouvez me juger. C’est votre droit!!!
Vous pouvez y reflechir. c’est un devoir!!!

woh franchement sa fait reflechir, merci beaucoup

Merci pour ce temoignage…on ne le dira jamais assez soyez prudents…

J’en profite pour relancer un coup et précher pour ma paroisse du CAF souvent critiqué…
On propose des formations Nivologie : estimation du risque d’avalanche…ca n’ a pas de prix…
Pour ceux que ca interesse envoyez moi un mp, je briefe gratuitement!

si c’était du côté des Alpes je crois savoir de qui tu parle…
NO COMMENT

merci pour ton texte !! moi je sais que pour ca je me ferai jamais influencé parce que quand on a vécu sa on fait pas 2 fois les meme bétises ( meme si ce n’était pas moi mais un ami qui lui connaissait trop )

c’est come en voiture les accidents arrivent souvent près de chez nous lorsqu’on connait trop!

alors imaginez vous quelqu’un qui y connait rien prend peut etre moin de risques mais FAITES ATTENTION A NE PAS VOUS FAIRE EMBARQUER NIMPORTE OU SURTOUt EN MONTAGNE

LE Danger est toujours la

Merci pour ton témoignage, en espérant que celui-ci fasse réfléchir grand nombre de riders…

Il faut savoir renoncer lorsque les risques sont trop importants…! La montagne est belle, attirante et… surtout dangereuse! Et un grand nombre on parfois tendance à l’oublier Même si le risque zéro n’existe pas, mieux vaut réunir toutes les chances de son côté… informez vous et surtout sortez couvert…

Une pensée à tous les passionés qui nous ont quitté en montagne

beau temoignage pierem,

c’est clair qu’on a tous un jour zapper une des regles de base du freeride (voire plusieures) et que retrospectivement on se dit qu’on a vraiment ete . Certains ont eu moins de bol, RIP pour tous ceux-la…

très bon récit Pierem, comme ont dit La nature nous a donné la vie et tout le monde à envie d’oublier qu’elle la récupère un jour. Toutes ces tristes disparitions nous rappellent que la montagne est la plus belle mais aussi la plus forte…

merci pour ce témoignage en espérant que ça va faire réfléchir tout le monde sur la sécurité.
la montagne reste hyper dangereuse

Celà donne à réfléchir?Oui et non,ils avaient l’avale des pisteurs qui leurs ont dit que c’était OK,ils connaissent l’état du manteaux neigeux donc,tout le monde prend les memmes risques,chevronnés ou débutant,quand ça part…La grande stupidité c’est de partir sans matos de sécurité et desecours,prendre un arva ne résoud pas tout,il faut savoir l’utiliser,s’entrainer avant de partir,parceque quand ont ne sait pas s’en servir,c’est surement pas dans la précipitation qu’ont y arrivent,les gars ont suivit des traces,peut-etre que oui,peut-etre que non,ils l’avaient peut-etre prévue cette sortie,tous comme vous,la montagne tue,tout comme l’océan,chaque année apporte son triste lot de proféssionnel qui disparessent,et pourtant ils sont aguérrient ,vous n’avez rien à vous reprocher sur ce drame,vous avez eu de la chance,pas eu,mes propos peuvent parraitre dur ou sans aucuns sentiments,faux,archi-faux c’est ma maniere de m’exprimer,souvent seche mais toujours pleine de mansuétude.