[ENTRETIEN] Quel fart pour le printemps ?

Bonjour,

qu’est ce que vous conseillez pour de la glisse entre 3800 et 1100 dans les conditions printanière actuelles ?
Du rouge, du jaune ? un mélange des 2 ? De l’universel ?
Le rouge m’a l’air adapté en altitude, le jaune pour le bas de la station.

Merci d’avance !

Quand je ridais le printemps, je mettais du jaune, mais sur la vraie soupe, il n’y a pas grand chose qui glisse.

Maintenant j’embarque mon fer et quelques farts pour m’adapter

Je l’ai déjà signalé mais je réédite mes dires, perso j’ai eu une meilleure glisse dans ces conditions avec un rouge MX401 destiné au ski de fond qu’avec du jaune Alpin toujours de chez Vola alors je me dis qu’un MX402 jaune destiné lui aussi aux fondeurs ne doit pas être mal … Bien sûr certains conseilleront un LF voir même un HF mais c’est très très néfaste et pour notre santé, et pour la nature !

« réitère » plutôt, non ?

Yessss ,quel balourd fais-je

Perso, Je fais en general les stocks avec du rouge et du jaune pour la moyenne montagne francaise. Le rouge pour le debut de saison, le jaune des les premiers redoux. Ma theorie, c’est que ces courbes sont un peu pipeau quand même: a part en poudreuse tres froides par gros blizzard ou le jaune ne fonctionne pas du tout (l’universel non plus d’ailleurs), les performances s’ecroulent beaucoup plus vite quand il fait trop chaud pour ton fart que quand il fait trop froid. Le jaune est le seul fart alpin qui reste a peu pres ridable en neige mouillee. Et sur neige dure même froide le matin, son seul vrai problème c’est qu’il s’use rapidement.
Mais du coup Shagya me donne envie de tester le mx402. Ca attendra quand même que je finisse mon pain de training jaune.

Ne pas oublier de bien brosser ensuite

Surtout en surf ou la partie centrale met beaucoup de temps a se racler/éliminer, alors que c’est elle qui nous permet de se déplacer sur les plats ou l’on as pas envie que cela s’arrête.

pour les pyrénées je passe au vola jaune training dès début mars, ça marche pas mal mais faut repasser un coup toutes les 3 sorties (en HP, donc neige plus abrasive), ça part super vite - ça tient plus longtemps avec une base src lf mais… fluor beurk
sans fluor c’est un peu limite pour les plats gorgés d’eau l’aprem mais bon c’est la vie quoi. faut éviter les plats

pour les conditions que tu cites, j’étais à l’alpe d’huez y’a 15j en conditions printanières, j’ai pas aimé l’universel ça me faisait scotcher un peu sur les parties qui repassaient à l’ombre en neige dure. alors que la board fartée au jaune training était tout le temps au top
donc à mon avis ça irait très bien même à 3800, avec cette limite de 3 sorties, guère plus

Merci pour vos conseils !
Ce sera du jaune, bien brossé

Le problème de la neige mouillée c’est qu’elle rince très vite le fart d’où mon choix de préférer un fart nordique qui sera sans doute moins rapide mais qui tient beaucoup longtemps . Sinon il n’y-a pas de secret, pour éviter l’effet ventouse il faut surtout une grosse structure.

Ah ben j’ai plus envie de tester le MX402 du coup. Pour moi le printemps c’est priorité rando. Du coup si l’alpin jaune est plus rapide, c’est ce que je garde: en une journée de station, il n’est pas rare de rider plus de 5x le dénivelé d’une grosse rando, donc le critère de la durabilité est moins problématique en rando, même si la neige peut y etre plus abrasive (surtout en forêt).

Tu sais quand je dis moins rapide c’est plutôt qu’il m’a paru accélérer moins vite, il y-a deux ans au ROST donc pas les mêmes conditions, c’est l’impression que cela m’a fait quand je ridais avec des membres qui tournaient au rouge (non, pas celui-ci, quoi que) Alpin je perdais peut-être 1m sur les premiers 50 m puis je les reprenais très largement et les rôles s’inversaient, mon poids en est peut-être la cause, quoi qu’il en soit, sur neige mouillée comportant même des flaques d’eau sur la grande verte de Morillon j’arrivais beaucoup plus vite avec mon MX401 qu’avec le jaune Alpin dans une portion à très faible dénivelée, je glissais encore à bonne vitesse sans avoir à me baisser ou faire des efforts là où tout le monde poussaient sur les bâtons ou déchaussaient pour marcher .
En rando tu n’emmènes pas de fart liquide au cas où ?