[DEBAT] Les nouvelles board freestyles ?

Salut a tous,

Aller on va essayer d’élever un peu le débat et comprendre pourquoi les marques qui innovent dans le snowboard nous sortent des freestyles de plus en plus rigides?

Que ce soit des :

Pures Freestyles
Burton Jussi
Burton Uninc
Apo Amanyte
Palmer Honey Comb
Ride DH (la plus flex des cités)

Des 60% FS 40% FR
Burton customX
Burton T6
Rossignol Jonas
Nitro Shadow

Deux explications possibles
soit technique pure
On envoit de plus en plus gros et les prises d’elan doivent etre rapides, les kickers en backcountry sont accessibles uniquement par 3m de pow.
soit une marketing
Les débutant achetent des board courtes et s’orientent plus facilement vers du freestyles, les fabricants veulent que ces jeunes poussent puissent progresser aussi vers le freeride avec leur board.

soumettez moi vos idées parce que honnêtement si ça continue dans 2 ans on aura plus de flex sur les boards.

Edité par Emoje t'ai juste édité le tag en mettant DEBAT sa le fait plus je trouve..... ![](http://www.snow-fr.com/uploads/old_smileys/siffle.gif)

Perso moi sa m’interesse pas une board trop flex

A mon avis le FS se sépare actuellement entre le flat/jib/rails et les gros kickers.

Et une planche rigide a plus de pop qu’une planche shamallow, donc voila.

Il y a d’ailleurs un autre phénomène, l’apparition de planche jib only, ce qui montre bien ce que je dis .

c’est effectivement une bonne question…

Tes 2 possibilités tiennent la route.

Mais je pense que la principal raison, est d’ordre Marketing.

Prenons mon K :

Bon skieur, qui en avait marre de se la couler douce sur les pistes, et qui n’arretait pas de voir des jeunes snowboarder se taper toutes les bosses, se faire eclater dans tous les sens, et avec le sourir.

Alors, j’ai dis… Pk pas le snow, ca à l’air sympa…

Ma premiere envie était de moi aussi envoer des 3-6, faire des 180 à tous va, aller dans les 2 sens sans problême etc etc… DONC oui, les DEBUTANT s’oriente plus FS, car c’est cette image que donne le Snowboard…
C’est une fois sur la planche que l’on se rend compte du temps qu’il faut, avant un de tenter un 3-6, des gamelles que ca engendre etc etcn kon se dit… tient, le snow propose aussi de belles ballades en poudreuse, voir meme plus agréable quand SKi… ( ki n’a pas l’impréssion d’etre sur l’eau, lorsque vous ridé une bonne poudreuse !! ) … HOP… terminé la board ultra rigide, et passons à la polyvalente, pour continuer à envoyer, mais se faire ULTRA plaisir dans la bonne neige, et sur les pistes…

Voilà mon K …

J’ai acheté une SHADOW de 155cm… génial, rigide, qui te balance à tout va…
et aujourd’hui je veux une custom de 158cm…

Rems

Donc pas de soucis, y’aura toujours du flex, dans nos futur BOARD

Alors,

Je vois une raison majeure :

Tout d’abord l’évolution, ça me parraît incontournable. Comme tu le dis, le niveau général augmente d’année en année, la pratique évolue et les riders vont de plus en plus vite et de plus en plus haut. Il faut donc une board capable d’encaisser le terrain à haute vitesse (la powpow aussi) et capable de fournir suffisament de pop pour bien exploser sur le kick. Il en va de même pour les réceptions, board plus longue = meileur stabilité.

Un exemple :

Le massif de Balme (La Clusaz) où je ride régulièrement est un terrain brut, non damé. Dés que la fraiche tombe, on a donc un énorme snowpark naturel munit de différent relief. Après plusieurs passages, la prise d’élan devient vite un problème, car les gens ne jumpant pas passe et recoupe la piste d’élan. Ce qui a pour effet de formé des bosses et des trous (je vous parle pas des gars qui s’éclatent dans la prise d’élan ) et rend donc l’approche plus compliquée.

Dans ce cas, avoir une board plus longue et plus rigide permet de négocier l’élan plus tranquillement (sous réserve d’avoir une bonne maîtrise ainsi que de bonnes jambes ). Si tu ressent ce besoin, c’est que tu as le niveau et donc que l’achat est justifié.

Ensuite, je ne pense pas que se soit marketing. Les firmes répondent simplement à un besoin et reste donc réactive quant à l’évolution du marché et surtout du sport. Les fabricants sont d’ailleurs les premiers à faire progresser la discipline, car il offre la possibilité aux rideurs de mieux s’exprimer (même s’ils font un commerce autour).

Voilà, je pense que le sujet est très intéressant, car il permet de mieux comprendre le « pourquoi » d’une board.

Enjoy

L’augmentation du niveau et la polyvalence surtout. Je me rappelle, y’a 8-10 ans quand j’ai acheté ma première board, les genres étaient très différenciés et les boards sectorisées. T’avais pas vraiment de board all around.

Ces boards rigides sont plutôt des haut de gamme polyvalente réservées aux bons rideurs. Pourquoi rigides alors ? Parceque pour des bons rideurs, c’est plus facile de faire du freestyle avec une board rigide que du freeride avec une board souple. J’irai même plu loin (trop loin ?) en disant qu’en freeride, t’es beaucoup plus limité par ton matos qu’en freestyle.

Ce que je veux dire, c’est qu’un mec fort il t’enverra des tricks pas croyables quand même avec une board freeride. Par contre, le même mec fort, tu lui colles une board de jib en pleine pow dans des conditions bien bien sauvages, il pourra faire que dalle…

C’est pour les mêmes raisons que les boards se sont raccourcis grave depuis 7-8 ans.

Voilà, voilà mon point de vue…

c’est dû aux rider qui envoient de plus en plus gros

c’est dû aux nouveau procedés de fabrique : former le noyau, lui faire subir une misere et le reformer a nouveau (prolonge la duree de vie de la board). Cette technique est de plus en plus courante et s’adresse plus particulierement aux noyaux rigides…

c’est du aux poids des boards de plus en plus faible. Il suffit de les rendre plus dure pour s’envoler 2 fois plus a partir d’une simple impulsion… donc ca accroit enormement des ollies.

y’a pleins de possibilités

hum…

j’suis pas tout a fait d’accord.

chez burton, les dominant , Seven , et jeremy Jones sont assez souples.
La Raven est une FS polyvalente mais est une vraie barre de fer.

en fait ça dépends de la pratique. mais a l’intérieur du freestyle , ya des pratiques différentes. Une board de pipe est complétement opposée a une board de park/rail. ce qu’on privilégie en pipe , c’est l’accroche et la réponse. pour ça y faut une board rigide. en park on veut une board ki puisse nous trainer jusko kick et qui nous jète pas par terre si on rattéri pas exactement o poil. donc un truc tolérant avec un flex ki pardonne les fautes. je parle pas des board de rail ou y faut la board la plus souple possible qui accroche le moins possible ^^

mais je pense qui ya eu des grandes vagues dans les board. la quête de la board la plus rigide possible avec le plus de réponse possible et laccroche de taré semble etre passé et on revient au board fun a rider !

Comment ça a debattu pendant que j’etendais le linge!

Il est vrai que les dominant, Jones et seven sont souples mais je voudrai dire qu’elles sont quand meme carrement moins souples que ma feu rossignol (année 1998) ou encore les salomons des meme années.

meme sur des boards dites a jib (meme si elle sont finalement super bien taillée pour les big air) ont a des noyaux superfly et superflyII et sont plus rigides que des boards telles que la clash ou la air

ba daprès le feel rating burton (qui n’est pas très très fiable) :

Dominant => 5 – Clash => 5

Seven => 6 – Air => 6

et puis regarde :

la triumph 1oo % FR est a 8.

qui dit board passe partout , dit flex passe partout ^^

ouais moi je parlais d’apres les test fait par un shop burton a perpignan. qui a classé les board selon la rigidité
Perso j’ai testé la Johan (classé a 8 sur le site burton) moi je ferai trente descente avec je lui met 15 en rigidité.

Y reste des boards avec de bon petit flex pas orienté special jib!
Pour exemple ma destroyer 05’ de chez FORUM!!
Un bon flex ki permet une bonne tolerance,de jibbé pepere et de bien rigolé en flat!! (snowsurf l’a classé dans les freeride )
Mais sur les kicks et le pipe elle a toujours cette rigidité pour repondre correctement ( sur c pas la burton ross power ) !!

ET les boards plus rigides chaque année c pour suivre l’evolution des parks ki mettent des bosses de plus en plus grosse ou l’on a besoin d’un max de vitesse!

rendez vous o snowpark