Chaussage SP Team Fastec compliqué poudre/raide (+Avis)

Bonjour à tous,

Voilà 5ans que je ride avec des fix Fastec Team 2012 et j’aurai besoin de quelques éclaircissements sur l’utilisation du back-in en pente ou terrain bien poudreux…

Vous allez me dire : 5ans? Qu’es’tu br…le?! J’ai en fait bien augmenté ma fréquence de ride par an donc mon niveau me permet d’aller coller mon museau dans de la pente plus raide mais depuis mes fix sont passées d’agréables à une séance de torture au chaussage… Dans la poudre c’est un combat en front car la neige se glisse dedans, en pente, le peu d’équilibre en front, le spolier qui remonte sans cesse empêche d’y fourrer sa boots, bref je finis toujours par une séance de gym à me contorsionner sur le séant (oui comme pour des fix classiques ) pour remonter le levier. Résultat je retiens mon souffle et force tellement que j’ai déjà fait mon run au moment ou je me relève

Si vous avez des conseils, je suis preneur

Coté Avis ;
SP Team Slab 2012 taille M
contrairement à quelques avis je les trouvent bien flexibles surtout sur cotés latéraux, pas mal en freestyle.
Elles sont bien confortables (une fois chaussées…) légère, env 1800g c’est plutôt honnête.
Réactivité moyenne, spolier plastique trop souple.
système back-in facile si strap pas trop serrés mais trop de flex donc obligé de resserrer pour le raide, les boots ne passent donc moins facilement.
Réglages possibles complet, mais mal adapté à mes boots Nitro Anthem tls t42 (toe strap trop loin, boots peu maintenue)
Longévité : après 5 ans et environ 70 jours de ride elles commencent à fatiguer mais sont assez solides.
L’une a plié au niveau de l’embase métal après 1semaine d’utilisation (prise garantie et échangée) après plus jamais de métal tordu avec, ça ne bouge pas.
Après 2 saisons dérèglages fréquents des boucle de strap coup de pied qui se resserrent si on exerce la moindre poussée au dessus du strap. (sympas en télécabine)
Au final ce sont des fixation super pour s’amuser en park, sur piste et petits HP. Mais quand ça devient sérieux ça n’est plus très adapté.

Avis néanmoins quelque-peu subjectif étant donné l’année de mes fixations, les nouveaux modèles ont sans doute évolués. A voir.

J’espère les tenir encore un peu, mais j’en m’en remet à vos conseils pour ne pas les lâcher trop tôt. Car c’est devenu bien pénible…

Merci

Que ce soit des Fastec ou autres, toute entrée back-in est « compliquée » dans la poudre et le très raide, en effet on peut difficilement chausser le séant dans la neige raison pour laquelle on peut aussi les chausser par l’avant comme toute fix classique au détriment de la sauvegarde du réglage bien-entendue. Ceci dit, sur piste bien pentue, ayant remarqué des riders qui chaussaient le pied avant en dernier j’ai essayé et cela va beaucoup mieux, après avoir franchi la barrière psychologique de changer l’ordre de chaussage, une petite appréhension se faisant ressentir, mais en somme ce n’ai pas bête puisque qu’ainsi le poids du corps est sur l’avant lors du dernier chaussage facilitant le contrôle de la board !

Globalement c’est bien la galere dans la poudreuse, surtout apres une boute ou tu te retrouves a faire la tortue sur le dos pour pouvoir dechausser…
Dans le raid, j’en connais qui aime beaucoup, l’idee c’est de chausser avec les pointes de pieds et la carre front plantée dans la pente.
Apres chacun voit midi a sa porte, mais depuis que je fais plus souvent du HP, je suis repassé sur des fixes traditionnelles

oui oui serieusement, phenix et ses accolytes par exemple sont en Flow et on ne peut pas dire que ce sont des touristes…

en raide je préfère de loin le système SP, je le regrette d’ailleurs maintenant que j’utilise quasi uniquement ma split (et pas le système voilé donc pas possible d’utiliser leur fix de split). ça te permet de chausser facilement face à la pente, et donc de t’assurer: les crampons plantés en pointe, vaché sur le piolet, tu tailles une marche pour poser la carre front de la board, t’enlèves un crampon et là tu bourrines au fond de la fix avant de la refermer ce qui permet d’avoir toujours 2 points d’appuis contre la pente - alors qu’en coques tu ne peux pas bourriner au fond, car ça t’empêche de fermer le cap strap !
en poudre c’est pas pire, mais effectivement en coque tu peux t’assoir le cul dedans pour chausser, sauf que pour partir vaut mieux repasser en front donc bon l’un dans l’autre autant galérer un peu plus à tasser la neige avec la board avant de chausser en back entry, normalement ça marche pas mal. et avec SP tu peux toujours chausser en front si vraiment t’es en galère ! c’est l’avantage par rapport à flow

tu peux aussi chausser en front avec les derniere flow a strap hybride.
note aussi que les nouvelles SP on un vrai toe strap avec de vrais ratchet

Merci les gars,

je vais tester rapidement ma barrière psychologique, j ai déjà pas mal ridé en switch donc je pense que ça va rentrer facile.

Sacré matos bimbol ! split, crampons, piolet etc… ah, un jour avec plus d’entraînement peut être …
A vrai dire j’ai jamais essayé de chausser en ouvrant le cap strap et laissant le spolier verrouillé. Bonne idée ! En revanche, comme dit plus haut je pense que mes anciennes Sp ont un toe strap qui ne pourra supporter de multiples ouvertures… On voit qu’ils ne sont pas fait pour d’ailleurs, réglés au mini depuis début (tout plastique). je va tester aussi