/!\ Brevet d'Etat Snowboard /!\

Bon, je l’avoue les textes qui suivent demande un peu de lecture, mais ça vaut le détour…mais je pense qu’il est important pour l’avenir du snowboard que les gens en sachent plus sur le BE snow !

voilà là situation :

**extrait su site Adren-Alien >>

En voilà une question qu’elle est bonne !! Pour ceux qui ne voient pas à quoi nous faisons référence, le BE, signifie Brevet d’État, et sachez que même si nous sommes au 21 siècle, pour enseigner le snowboard, il faut toujours passer le monitorat de ski.
Alors riders, si vous ne voulez pas entrer dans la zone rouge et ne pas entendre parler du planté de bâton, il va falloir un peu attendre. Rudy Cohen a bien tenté de le faire savoir à Maurade…mais vous connaissez la suite…deuxième pilou ! C’est un bon début quand même mais faut pas s’arrêter là. On va pas vous refaire le coup de la pub, Orangina « ROUGE » faut secouer sinon la pulpe elle reste en bas !! Tout ce baratin pour vous souhaiter bonne lecture et on vous conseil de repasser prochainement sur le site car une pétition risque d’être mise en place. Don’t forget : l’union fait la force…

Imaginez vous trois minutes, la situation suivante :’Votre fils est passionné d’électricité et en plus il est doué car il bricole seul toutes les installations électriques de ses amis et souhaite donc devenir électricien, pour assouvir sa passion ? Il se renseigne, et voilà ce qu’on lui répond : ‘Pas de problème Monsieur, pour être électricien, il vous faut passer votre diplôme de plombier… ?! Comment ça ?? Désolé, il n’existe pas de véritable diplôme d’ électricien… mais par contre, si vous passez celui de Plombier, bien sur que votre fils pourra faire de l’électricité… autant qu’il voudra d’ailleurs !! Hum…hum… Déçu votre fils décide donc de prendre une autre orientation… Maintenant imaginez-vous faire appel à un électricien pour un évier bouché… Ah !! Ca risque d’être comique non ??

En 2 temps, 3 mouvements, on se croirait télé porté en 1969, en plein cœur d’un sketch de Fernand Reynaud… Malheureusement, cette situation existe belle et bien… Sauf que rassurez-vous pour les plombiers et les électriciens, ils ont chacun leur diplôme… ce qui n’est pas le cas du snowboard ! Nos jeunes dans les clubs aimeraient bien bosser le temps des vacances, gagnant 3 Euros 6 sous, à donner des leçons de snowboard aux jolies parisiennes… Pas de problème, ou juste un tout petit, il faut être moniteur de ski… ?! Nous devons être l’un des seul sport fédéral à ne pas avoir de diplôme reconnu d’Etat… je suis presque sûr que le Bridge a le sien… ben quoi, c’est un sport !! Comment cela se fait il ? Bien, c’est tout bête, l’Association Française que nous sommes dépend énormément de ce qu’on appelle la Fédération Française de Ski et qui a des accords avec un syndicat des moniteurs fort comme Hercule et riche comme crésus… C’est vous dire ! Pour faire court, ce gentil syndicat fait ni plus ni moins du protectionnisme… Il refuse qu’on puisse nous même avoir un diplôme et enseigner notre sport. La crainte du syndicat, c’est de ne plus avoir le monopole pour des gentils moniteurs de ski, qui à leurs heures perdues donnent une ou deux leçons particulières, pour arrondir les fins de mois, et c’est aussi une manière de se protéger contre les sous diplômes européens. Leur démarche : Dire haut & fort que le milieu de la montagne va mal coté tourisme, et qu’il est de plus en plus difficile de faire manger un moniteur de ski diplômé. Donc pas question d’ouvrir une nouvelle formation qui mèneraient des jeunes vers une issue sans débouché…
De plus, selon eux, mettre un diplôme spécifique snowboard, serait quelque part un sous diplôme du ski que tout bon moniteur est capable d’assurer… Quel crédit a t-on auprès du Ministère alors ? Réponse : Pas grand chose… Quand le budget reversé au snowboard… Soit un

**texte AFS (Associaiton Française de Snowboard):

Article paru sur le site de l’AFS :

BE Snowboard?!’
… Autrement dit, le Brevet d’Etat de Snowboard, ou l’Enseignement du Snowboard par les Snowboarders: Rendons à César ce qui est à César! Petit récapitulatif de qui nous sommes:

Voila plus de 15 ans que l’AFS (Association Française de Snowboard - 1987) a été créée. Depuis le snowboard ne cesse de se développer… Plus d’un million de pratiquants pour 3000 Licenciés. Un sport reconnu par l’histoire Olympique… 2 Disciplines sont acceptées par le CIO: Half Pipe & Géant 2 manches… JO de Nagano, février 1998… Karine Ruby devient la première médaillée de l’histoire du snowboard, avec une belle médaille d’OR… Championnats du Monde à Madonna di Campiglio (Italie), janvier 2001… 9 médailles: 5 OR & 4 Argent!!! Février 2002, JO de Salt Lake City, les snowboarders français participent activement à la collecte des médailles (l’épreuve du géant 2 manches est abandonnée pour le géant //, plus spectaculaire): 3 sur 11 médailles françaises au total, pour seulement 2 disciplines!! Une finale francofrançaise en plein coeur des Jeux, au pays de l’Oncle Sam… Isabelle Blanc, médaille d’OR & Karine Ruby, médaille d’Argent en Géant //, Doriane Vidal médaille d’Argent en Half Pipe! Janvier 2003, Championnats du Monde à Kreichberg (Autriche)… Les Snowboarders Français récidivent, encore 9 médailles: 3 OR - 4 Argent - 2 Bronze… Février 2003, malgré la suprématie française en snowboard X, le CIO accepte cette nouvelle discipline pour les prochains Jeux… L’histoire continue, le rendez-vous est pris: Turin 2006!!!

Bref, nous sommes loin d’être un sport de tocards… Si on vous di: ‹ Pour enseigner le snowboard, il faut apprendre à faire du ski… › Qu’en pensez-vous?? Philippe Jeannot, notre Président, se bat depuis quelques années avec le ministère des Sports pour espérer un jour donner la chance à nos jeunes de pouvoir enseigner contre rémunération… Le snowboard semble avoir passé l’étape de 'simple mode des années 80’à l’état d’un véritable sport digne de ce nom!! Seulement voila, rien ne parait bouger du coté des politiques, c’est pourquoi, aujourd’hui, l’AFS & tous ses pratiquants vous demandent de bien vouloir nous soutenir dans une action de se faire entendre & enfin pouvoir faire le poids face au syndicat des moniteurs de ski dans les ESF (Ecole Française de Ski - 14000 moniteurs). Certaines Ecoles de Ski font n’importe quoi… l’enseignement qu’ils proposent est parfois très éloigné des attentes de nos pratiquants. Nous ne tirons pas sur les Ecoles de Ski, loin de là, mais nous souhaitons avoir accès au pouvoir d’enseigner à juste titre…

Par conséquent, si vous comprenez la situation & que vous partagez notre avis… que vous soyez snowboarder ou non… envoyer-nous un mail de soutien à l’adresse suivante ‹ afs@afs-fr.com › avec comme OBJET: ‹ Soutien BE Snowboard ›, vote nom & prénom, station ou lieu de résidence, ainsi que votre profession, suivi de votre message ou petite anecdote en rapport avec le BE (Pas de soucis,vos coordonnées ne seront pas réutilisées)… Mille MERCIS… merci également de faire passer ce message au plus grand nombre de personnes dans votre entourage. Notre cause est louable & nous parviendrons à nos fins, soyez en sûrs!! En attendant, si vous n’êtes toujours pas convaincus, je vous invite à lire ceci ‹ Actual Boarding N°24, le dossier qui prend la tête!! ›. @bientôt… & bon ride à tous! Ah oui… j’allais oublier, N’oubliez pas qu’il existe un autre moyen de soutenir nos actions en adhérant à l’AFS, une seule solution: ‹ Le Passeport Snowboard!! ›. , l’assurance des snowboarders, LA Carte Neige du Snowboard…

**ALORS VENEZ VOUS AUSSI SIGNER >

http://www.catex-crew.com/petition.htm

voilà la situation…donc nous avons besoin de vous tous, skater, snowboarder, longboarder…etc touriste même…

ouais ça c’est vrai! perso moi il faut que je le passe mon BE en +; je veux être mono… et c’est pour ça que je me fais chiez qql jours par saison à reprendre mes 2spatules avec 2jolis petits batons et je m’entraine au slalom, c’est pas trop un soucis j’ai le chamois… mais ça me gave! je préfèrerais manger de la poudrese! !
mais… y’a pas une histoire d’allemagne ou d’autriche? où on peut passer son BE de snow sans le ski??

le chamois c’est pas mal, fait il vas falloir taper encore plus de baton , mais en suisse il on une équivalence du BE snow, mais tu ne peut que travailler en suisse avec, il ne sera pas reconnu en France, cela dans n’importe qu’elle organisme !

et le BE ski, c’est quatre ou tu fait de cours, et tu boss comme un fou, ça coûte super chers, donc prépare toi à réclamer des subventions au conseil régionnal…etc je crois si mes souvenirs sont bon que c’est proche des 30 000 / 40 000 frs

si tu veut passer ton monitorat c’est pas quelque jours qui vas falloir reprendre les ski, mais à 100% pendant les 6 prochaines année, et quand ont aura bien apris comment ensiegne le planter du bâton, là alors tu pourra enseigner le snowboard

j’adore en france !! on n’est trop logic

ah ok… effectivement c’est assez CHIANT! ouais c’est clair qu’il va falloir encore taquiner du planté de baton; mais j’ai que 16piges… donc j’ai encore du tps! et je me fais tel’ment plaiz en snow que… assez souvent les skis je les monte et j’en fais pas no comment!!
sinon, en suisse je savais pas… mais t’es sûr qu’y a pas une équivalence en autriche, il me semble que j’ai un pote qui a son BE snow passé en autriche… à vérifier!

il s’appelle pas ça le BE snow eux, ils existent bien un truc, mais pas reconnu en france

c’est pas compliqué personne (ESF, ucpa…etc) ne voudra de toi si tu n’a pas le BE ski

si toi aussi tu désire pas prendre ton temps sur des ski, alors fait comme cette centaine de snowboard qui ont signé la pétition, et fait la signé à tout ceux qui ont un mail

c’est clair ça m’a cassé mon rêve s’t’histoire de ski ! J’voulais devenir mono de snow ya 2 ans et j’ai complètement abandonné l’idée en partie pour ça…

justement, raison de plus pour faire un soulèvement, réunir un paquet de rider, et d’aller faire péter le ministère de la jeunesse et des sports !!

on vas pas baisser notre froc comme ça non plus