Mouskrider à 18:54 le 12/12/04
    escalade, l'art de grimper
L'escalade sportive, défier ses limites


L'escalade sportive
  • I Introduction
  • II Origine
  • III L'equipement
  • IV Type de grimpe
  • V Les règles du jeu
  • VI La difficulté
I Introduction

Aujourd’hui, on peut dire que l’escalade sportive est la forme la plus « naturelle » de l’escalade. Elle n’utilise pas d’artifice pour la progression. Elle est pratiquée sur des surfaces artificielles ou naturelles, selon des itinéraires bien équipés et totalement contrôlés depuis le bas.

C’est donc une activité sportive que l’on exerce en toute sécurité, encordé et assuré par un compagnon.


Il ne faut pas confondre l’escalade sportive avec l’alpinisme ou l’escalade libre traditionnelle, on ne grimpe sans moyens artificiels mais en plaçant des protections (appelées dégaines) sur la paroi tout au long de la progression


Une Dégaine


Bien qu’il s’agisse d’un sport nouveau, l’escalade sportive c’est forgée une image très précise tant chez les amateurs passionnées que chez les sportifs chevronnés



II Origine

Alpinisme
¦
¦
¦
Escalade libre
¦
¦
Escalade sportive ----------- Escalade libre


Poussés par le désir d’atteindre les premiers des cimes encore invaincues, l’Homme invente l’alpinisme.
En 1865, la conquête des sommets les plus important prend fin avec la première ascension du Cervin, l’époque des pionniers est terminée, s’ouvre celle de l’exploration des montagnes du monde entier.
En Europe, l’alpinisme commence donc a s’orienter vers la performance sportive, c’est-à-dire la recherche de passages toujours plus difficiles.
Cependant, la difficulté augmentant, le risque de chute devint aussi plus important, alors l’utilisation des premières cordes et encrages se généralise durant la seconde décennie du XXe siècle.


"Les pionniers de l'alpinisme"
Gravure d'Edouard Whymper (1900), d'après Muller (1790)


L’escalade libre apparaît ensuite, elle est considérée comme une activité préparatoire à l’alpinisme que l’on exerce soit pour conserver sa forme physique, soit pour s’entraîner à franchir des passages difficiles.
L’escalade libre donna naissance a l’escalade sportive qui se pratique de nos jours, sur des parois artificielles ou naturelles peu élevées…


Coupe du monde de difficulté à Valence 2003


III L'équipement

Je ne vous met pas tout l'équipement car sinon cela ferai trop, voici ceux de base wink.gif
  • Le cuissard
Il permet au grimpeur de s’attacher à la corde, et est incontournable. Le cuissard répartit l’impact du vol (chute) sur les hanches et le dos


Black diamond " Momentum al "
  • Les chaussons
Les chaussons doivent mouler le pied pour avoir une sensibilité maximale avec la paroi et avec les prises. La semelle est composée d’un mélange de gomme qui permet une adhérence maximale sur le rocher et la résine
Les chausson techniques sont en général pas très confortables a cause de leur forme.


Five ten " South ouest "
  • Les cordes
Les cordes d’escalade sont légèrement élastiques pour absorber une partie du choc d’une chute. Pour l’escalade sportive, on trouve dans le commerce des cordes allant de 20m jusqu’à 70m, et de 9,4 à 10,5 mm de diamètre.
La corde est composée de fils de Nylon extrêmement fins (60000 à 70000) entrelacés selon une géométrie précise.


Millet " magma "
  • Les dégaines
Une dégaine est une paire de mousquetons reliés pas une sangle. On en emporte environ 12 pour faire une voie. La dégaine est l’intermédiaire entre la corde et la paroi lors d’une ascension en tète ( j’expliquerai cela plus tard )



Snap "Bum lite "
  • Les descendeurs
Ils sont utilisés pour l’assurage du compagnon de cordée, la descente en « moulinette » et le rappel. Ils permettent de freiner le coulissement de la corde avec un effort minimum de la part de l’assureur ou lors d’une descente contrôlée


Simond " 8 Panther "


IV Types de grimpe

L’escalade se pratique généralement en tète, c’est-à-dire que le premier de cordée grimpe et au fur et a mesure de la progression il installe des dégaines dans lesquelles il glissera la corde pour assurer sa sécurité, en cas du chute, il tombera de deux fois l’espace qui le sépare de sa dernière dégaine.
( Si il y a un mètre entre le grimpeur et sa dernière dégaine, il tombera 1m pour arriver a la dégaine + 1m de corde qu’il y avait entre lui et sa dégaine = 2m.
La chute fait souvent un peu plus car l’assureur ne tient pas la corde tendue lors d’une ascension en tète et n’amortit pas la chute en une seule fois pour ne pas faire un gros choc au grimpeur.)

  • Dalles et paroi verticales
Partie d’une paroi verticale ou inclinée. Il est important de garder le corps près de la paroi pour pouvoir pousser sur les pieds. Il est également nécessaire d’avoir beaucoup de force pour exploiter les petites prises



Une dalle



http://www.petzl.com/petzl/frontoffice/Spo...igh/bastonF.htm
Dalle gros niveau à St Géri

  • Surplombs ou dévers
Paroi faisant saillie. Pour gravir un dévers la force des bras est insuffisante ; l’utilisation des pieds est alors fondamentale. Il faut avoir un bon placement pour avoir une poussée du pied plus importante et une dépense d’énergie moindre.


Surplomb: Ellen dans un 7c+


Moi en dévers et en crochetage talon (..suite)


  • Le bloc
Passage très technique et court avec un effort intense, on utilise que les chaussons pour se type de grimpe, on ne monte pas haut en fesant du bloc ( maximum 5-6m )


Un passage de bloc


Vidéo Petzl Bloc + quelques passages de dalle

Vidéos Petzel : essenciellement du bloc ( gros niveau ) sinon gros niveau en dalle

Toutes les vidéos Petzl
  • Le toit
Le toit est une discipline très éprouvante qui nessessite un maximum de technique
Il y en a des plus ou moins longs et c'est eux ( si il y en a ) qui fixent la difficulté d'un dévers ...


Cedric Lachat dans un toit ( photo prise du dessous )


Après avoir passé un toit, il faut se retablir sur la voie normal grâce à ( le plus souvent ) un crochetage talon


Crochetage Talon pour un retablissement


Le crochetage talon consiste en posant le talon sur une prise afin d'economiser de l'énergie et pousser après un toit, il existe aussi le crochetage de pointe pour tenir un prise dans les pied lors d'un toit


Moi en crochetage talon, pour effectuer un retablissement... ( dur,dur)


V Les règles du jeu

Les objectifs de l’escalade sportive sont :

  • Se faire plaisir
  • réussir a surmonter des difficultés grandissante uniquement à l’aide de ses propres forces et en essayant toujours de dépasser ses limites
Ce qui compte c’est la difficulté de la voie que l’on essaye de réaliser en étant confronté à soi-même, ainsi que de la beauté de la ligne et des mouvements. C’est une expression corporelle, technique, gestuelle et mentale . Et ne l'oublions pas, c'est aussi un sport laugh.gif

IV La difficulté

La difficulté est exprimée par des cotations elle-mêmes exprimées en chiffres et en lettres :

3 -> Randonnée avec petits passages d'escalade
4 -> Escalade facile
5 -> Escalade moyenne
6 -> Escalade difficile
7 -> Escalade très difficile
8 -> Escalade mega difficile
9 -> La plus haute jamais atteinte

La difficulté se divise encore en a ,b et c :

a -> facile
b ->moyen
c -> difficile

Ex: Une voie cotée 5c est une voie de difficulté moyenne à tendance difficile

Les cotations peuvent encore se diviser avec + ou – quand un voie n’est ni facile ni moyenne

Ex: 6a+ Est une voie difficile à tendance moyenne voir difficile


Le vol ou chute

Lorsqu’un grimpeur parcourt une voie d’un degré légèrement supérieur à son niveau, un faux mouvement ou la fatigue peut entraîner un vol.
En escalade sportive, le vol est une expérience quotidienne. Il faut apprendre à chuter, avoir un comportement adéquat durant le vol et à évaluer la sécurité des protections

Les bienfaits de l'escalade sportive

L’escalade sportive est un sport très complet, du physique jusqu’au mental
Elle permet de muscler a peu pres tous les muscles du corps, et renforce le mental car en escalade si on veut, on peux, si on pense qu'on peut pas, alors on peu pas
L'escalade sportive apporte aussi de l'adrenaline, losqu'on se trouve sans un passage dur et on risque quelques mètre de vol... biggrin.gif

(note de l'auteur j'ai fait ce sujet car cela fait 5ans que je grimpe.. )


sources: L'escalade sportive aux éditions Könemann


Copyright © Snow-fr.com 2018