Version imprimable du sujet

Cliquez ici pour voir ce sujet dans son format original

Forum Snow-fr.com _ Boards _ [Board][Test 2014] Salomon Assassin

Écrit par : QReuCk 29/01/2018 - 9:02


Salomon Assassin



Fiche planchon :
Marque: Salomon
Modèle: Assassin
Année: 2013-2014
Taille testée: 153
Shape: Twin cambré avec petits rockers en spatules
Flex: Moyen
Rayon: 7,7 dans cette taille
Patin: 249
Set back: 0
Programme: Polyvalente backcountry

Fiche rider:
Taille: 1m78
Poids: 75kg
Pointure: 42
Age: 39 ans
Pratique privilégiée: polyvalent (freeride, carving, sauts, flat, mais ne ride pas sur le metal). Attache une importance particulière à la variété des courbes.
Niveau: Pas mauvais
Boards habituelles : Salomon Sabotage 156 2013, Rossignol Storm 162 2009, Salomon Premiere 2015

Avant de tester:
Bon, j'ai longtemps boudé cette board. Elle a surtout eu le tort d'éjecter du catalogue une board que j'avais énormément appréciée en tests (la Grip). Et puis un ami m'a proposé de me préter la sienne qu'il n'utilise plus trop pour quelques sessions. Bon, il a un petit gabarit et donc sa board c'est une 153, mais un prêt comme ça, ça ne se refuse pas, d'autant qu'il s'agit quand même d'une board dont la presse dit le plus grand bien depuis plusieurs années, et que ça fait un bout de temps que j'ai envie de tester une bonne polyvalente backcountry sous-taillée.
Donc voilà, me voilà à farter et monter mes fixes sur une assassin 153 de 2014. D'après les infos que j'ai eu, celle de 2018 est encore assez similaire. Bizarre: ACT la mentionne en rocker, alors que celle là est clairement cambrée, avec mini-rocker tout prêt des spatules. Vérification faite sur le site de Salomon, c'est bien du rock out camber encore cette année (donc cambre avec rocker près des spatules).
Première constatation: on est clairement plus sur une polyvalente pensée pour des gabarits plus petits que le miens. Le stance recommandé est à 54cm seulement, et le max à 58+ce que permettent les disques de vos fixes. J'arrive à caser mon stance de prédilection qui varie entre 57 et 59 en fonction de l'humeur, mais j'ai pas des masses de marges de manoeuvre. Je choisis un léger setback (environ 1cm), parce que j'ai toujours ridé avec un léger setback.

Condition du test:
Beau temps frais, chute de neige de 10-15cm 2j avant le test posée sur fond dur et ravagé. Bonne souplesse et bon grip sur la plupart des pistes mais quelques plaques de glaces dans les endroits exposés Sud ou qui prennent le vent. Hors pistes assez ravaagés sauf petits secret spots bien techniques dans les bois.

Sur piste:
La prise en main est assez immédiate. A peine chaussé on est comme à la maison. Facile à contrôler et même confortable en conduite glissée, et une précision et une sécurité sur la carre qui mettent bien en confiance sur les premiers virages.
Du coup, l'envie de prendre un peu plus d'angle arrive très vite, et je dois dire que c'est quand même très très sain, sans être physique pour autant. Assez nettement au-dessus d'une sabotage 2013 en performance, sans être pour autant plus physique à rider par exemple, et je précise que la sabotage n'est pas toute pourrie dans ce domaine. L'amorti du terrain est plus que bon, on navigue facilement dans les reliefs laissés par les skieurs sans être perturbés plus que ça. On ajoute à ceci, en tout cas sur neige souple une capacité du meilleur niveau à varier les rayons, à changer de type de courbe voir à carrément déclencher rapidement de l'autre côté. Ca répond au doigt et à l'oeil.
En accélérant plus franchement et en cherchant du côté de l'extrem carving, je ne sais pas si c'est la longueur de carre, la largeur probablement insuffisante pour moi pour ce type de pratique (oui, avec 249 pour un 42, quand on prend vraiment beaucoup d'angle, ça touche), ou plus simplement la limite logique d'une board qui n'est pas forcément pensée pour les angles de prise de carres extrêmes, mais j'ai trouvé qu'on perdait un poil en serénité. Bon la sérénité avec la board inclinée à 45° est tellement bluffante - y compris en heelside - que ça laisse quand même une excellente impression générale pour un programme incluant pas mal de carving, mais on ne dira pas par exemple qu'en carving pur on se situe au niveau de l'excellent swoard dual (en même temps, je ne vois pas trop de board qui se situeraient à ce niveau en soft boots).

En freeride:
Pas évident de se prononcer sur les capacités freeride après ce test: il y avait surtout de la neige très tracée, parfois de la neige bien dégueux et les rares spots en vraie poudre n'avaient que 15cm max d'épaisseur et étaient avant tout très techniques avec beaucoup de reliefs et des arbres à éviter.
Cette board est très à l'aise dans ces conditions. J'ai trouvé que le nose sortait de manière bien fluide des quelques pièges rencontrés, mais l'épaisseur était suffisamment faible pour que le talon puisse appuyer sur la couche dure. Donc difficile de dire comment ça fonctionnerait dans 40cm. Mais le vrai truc bluffant, c'est la facilité à passer d'un type de neige à l'autre sans grosse perturbation et d'amortir les traces et autres reliefs croisées, tout en offrant une maniabilité du meilleur niveau, et en bonus la possibilité de prendre appuis sur ces reliefs pour jouer un peu.
Je me suis régalé malgré les conditions pas top.
Un petit mot à l'adresse des débutants tout de même: même en sous-taillant un peu, et malgré la facilité apparente et le côté pas fatigant, cette board ne s'adresse pas complètement à vous: En cherchant vraiment les problèmes (saut de cassure de pente sans vérifier que la réception est en pente raide verglacée pleine de reliefs ou encore regarder ailleurs avant d'aborder le même type de pente), j'ai quand même trouvé que si tout restait sain une fois reconcentré, il fallait savoir laisser la board retrouver sa stabilité sur une trajectoire un peu rectiligne avant de reprendre les choses en main: elle embarque un peu la coquine. Rien de grave, mais selon moi une board peut-être moins performante mais qui réagirait moins aux erreurs de placement serait plus adaptée pour débuter.
Evidemment, il reste une grosse inconnue sur le comportement de la board dans des neiges poudreuses plus profondes.

Flat et jib:
En flat, on a une board qui est tolérante et facile à plat, avec un bon ollie qui combine puissance et rapidité du rebond correctes, et équilibre excellent. Les press ne sortent pas tous seuls cependant: il faut quand même bien décaler le centre de gravité. Mais le soutient des spatules et leur pop permet d'y aller en toute confiance, de trouver le point d'équilibre, et d'en sortir facilement par une petite impulsion. Ceux qui sont habitués à faire du flat avec des polyvalentes devraient arriver à trouver leurs marques et à apprécier cette board. Ceux qui préfère quelque chose où il n'y a pas besoin de beaucoup décentrer pour tordre dans tous les sens devront s'orienter vers un autre modèle.
Pour ce qui est du jib, je n'ai pas ridé de metal avec (d'ailleur je ne ride pas de métal quelque soit la board). Donc je vous laisse deviner à partir de ce que j'en dis en flat.

Park, Jumps :
J'ai même fait un peu de park. Pour moi dans cette taille c'est une très bonne board de park: le ollie sain et stable, les appuis brefs précis pour ce replacer quand il faut, la bonne tenue à la vitesse tant qu'on ne cherche pas à boucler les courbes tout en les couchant, la tolérance générale et encore une fois en réception la tenue de carre précise tout en étant rapide permettent d'âtre bien en confiance. Les rotations se déclenchent pas mal du tout. Bref, dans cette taille, c'est largement du niveau de par exemple une sabotage 156.
Et comme en plus elle est plutôt du genre à l'aise dans les neiges variables, ces belles aptitudes se retrouvent également dans une pratique freestyle de bord de piste.

Conclusion:
La grip est oubliée: il y avait apparemment une bonne raison pour mettre celle-ci à la place dans le catalogue: elle en reprend le programme et la personnalité générale, mais en mieux.
Pour ce qui concerne les réponses à mes interrogations, oui, il peut être pertinent de sous-tailler une board backcountry pour certain programmes. En tout cas celle-ci. Et aussi oui, la presse a raison d'en dire le plus grand bien.


Les + :
- très saine dans toutes les qualités de neige
- très polyvalente et performante dans plusieurs types de programme
- pas physique à rider (au moins dans cette taille pour mon gabarit)
- réussit à être quand même joueuse et amusante quand on lui demande


Les - :
- Pas forcément à recommander pour un débutant complêt
- Pas non plus une board d'extrem carving pour expert


Pour qui:
- En 153 pour mon gabarit, je la vois plutôt comme la board de station principale d'un rider touche à tout, qui sortira à chaque fois que la quantité de poudreuse n'impose pas une vraie board de poudreuse (<20cm, peut-être un poil plus), et donc accompagnée dans le quiver d'une board plus spécifique grosse poudre.
- Si c'était pour moi en board unique, je pense que je tenterais la taille au-dessus (155), histoire de grapiller des options de stance et un peu de longueur de nose pour avoir l'esprit tranquille s'il y a plus de poudre, et pour grapiller un peu de longueur de carre et quelques mm de largeur pour le carving, quitte à perdre un rien en maniabilité freestyle.

Écrit par : Tartopom 29/01/2018 - 10:33

Merci pour le test, un copain a moi ride avec depuis plusieurs saisons, et c'est vrais que c'est une tres bonne board, tres polyvalente. Cette année il l'a remplacée par une Swoard Dual 2 pour le carving entre autre, car l'assasin est quand meme moins stable et moins douée que la Dual2 dans ce domaine. tongue.gif

Écrit par : shagya 29/01/2018 - 10:35

Merci pour ce test , je regarde depuis quelques temps la Rumble Fish son pendant féminin pour ma fille et je dois dire que tu confortes mes pensées, board très saine et sécuritaire sur les schuss sans en mettre plein les cuisses avec un déclenchement sommes-toute assez réactif, l'interrogation restant son comportement dans la profonde puisque bien qu'elle partage le même cambre que la Pillow Talk (Rock Out Camber) elle reste une True Twin et il ne faudrait pas qu'un manque de soutien du Tail se fasse trop ressentir.

Écrit par : QReuCk 31/01/2018 - 8:09

Citation (Tartopom @ 29/01/2018 - 10:33) *
Merci pour le test, un copain a moi ride avec depuis plusieurs saisons, et c'est vrais que c'est une tres bonne board, tres polyvalente. Cette année il l'a remplacée par une Swoard Dual 2 pour le carving entre autre, car l'assasin est quand meme moins stable et moins douée que la Dual2 dans ce domaine. tongue.gif

Je vais préciser un peu pour le carving: pour moi c'est au niveau de l'auryn park de Furlan que j'avais trouvée excellente dans ce domaine et peut-être même un peu au dessus. Mais quand on prend vraiment beaucoup d'angle (virages couchés), les rayons de courbes se raccourcissent trop pour rester gerables. La différence avec la Furlan, c'est que si on veut que ça raccourcisse moins, il suffit de prendre une taille supérieure, mais il y a un moment où il faut savoir ce qu'on veut. Donc bon, si ce que tu veux c'est une carveuse qui couche les virages et amortie les petites irrégularités et que tu t'en fous du freestyle, autant partir sur une board vraiment faite pour ça.

Écrit par : Tartopom 31/01/2018 - 11:21

Citation (QReuCk @ 31/01/2018 - 8:09) *
Je vais préciser un peu pour le carving: pour moi c'est au niveau de l'auryn park de Furlan que j'avais trouvée excellente dans ce domaine et peut-être même un peu au dessus. Mais quand on prend vraiment beaucoup d'angle (virages couchés), les rayons de courbes se raccourcissent trop pour rester gerables. La différence avec la Furlan, c'est que si on veut que ça raccourcisse moins, il suffit de prendre une taille supérieure, mais il y a un moment où il faut savoir ce qu'on veut. Donc bon, si ce que tu veux c'est une carveuse qui couche les virages et amortie les petites irrégularités et que tu t'en fous du freestyle, autant partir sur une board vraiment faite pour ça.


Tout a fait, et franchement il prend pas mal d'angles, le coude touche...Du coup la dual prend tout son sens. Il prefere aussi la Dual en HP, malgré qu'elle soit un peu bateau a comparer avec l'assassin, par contre la flottaison est nettement meilleure. Il faut aussi preciser que la Dual est en 168 (grand pieds inside) et l'assasin en 158..donc ceci explique cela.

Écrit par : QReuCk 5/04/2018 - 17:44

J'ai pu retester cette board sur une journée avec un peu tous les types de neige sauf poudre.
Globalement ça confirme et conforte mes premières impressions:
- Carving très bon tant qu'on prend pas trop d'angle. Avec trop d'angle on ride plus que les spatules et ça devient instable.
- Incroyable en freestyle de bord de piste. Ca receptionne tout et c'est hyper sain pour reprendre le contrôle même pour une recep à l'arrache en switch sur terrain miné. Je me suis amusé comme si j'avais 10 ans de moins et en fait je suis même pas tombé alors que je l'ai bien cherché.
En flat perso ça me convient. Faut savoir enclencher les press, mais c'est tellement securisant d'avoir du soutient spatule pour doser et renvoyer dans l'autre sens que le côté un peu ferme au depart est presque un avantage.

Moralité : si j'avais pas déjà trop de boards pour le peu de temps que je passe en station, je m'en prendrais une... en 155 pour etre mieux sur piste et sans trop de risque de perdre côté freestyle bord de piste.

[Edit janvier 2019]
Test ce week-end dans environ 20/30cm de poudre sur fond très irrégulier (vieille neige pleine de bosses dessous):
Plutôt sympa. Pas de problème de flotaison dans ces faibles épaisseurs ou il suffit d'un petit ollie sur le fond dur pour déneiger la planche. Par contre la faible longueur portante et le côté twin se fait un peu sentir quand on est déstabilisé par un relief masqué sous la surface: on perd pas mal en sérénité, notamment quand la pente justifie d'avoir des trajectoires un peu plus traversantes et des virages plus serrés. Tout rentre dans l'ordre dès qu'on peut avoir des trajectoires plus fluides. A noter aussi que les ollies sortent très bien même dans ces conditions avec un appui sur une neige moins ferme et/ou une couche dure un peu loin sous la surface et que les réceptions sont toujours aussi sereines tant qu'on ne mets pas la planche en travers trop vite, et ceux même si le landing est déjà bien défoncé par les traces des passages précédents.

Donc confirmation de la pertinence de ce modèle dans une taille plutôt courte pour un programme freestyle de bord de piste/backcountry. Il faut plus long à mon avis si l'objectif est plus freeride.