Version imprimable du sujet

Cliquez ici pour voir ce sujet dans son format original

Forum Snow-fr.com _ Topos et sécurité _ [Topo] Petit et Grand Som - Chartreuse

Écrit par : QReuCk 28/03/2014 - 22:10

Petit Som - Chartreuse


Départ :
De Lyon ou Chambery, rejoindre Saint-Christophe à côté des Echelles, puis prendre direction Entremont le vieux.
Sur la route d'Entremont, juste après les tunels, prendre à droite direction La Ruchère. Dans le village de La Ruchère, prendre la route à gauche qui va vers l'ancienne piste de ski (pas l'impasse deux épingles plus bas). Se garer au pied de l'ancienne piste (environ 20 places).

Détails :
Cotation Montée : R
Cotation Ski : 2.1 pour la voie normale, 3.3 le couloir Ouest.

Dénivelé : 650m si on ne tricote pas
Temps de parcours : 1/2journée.
Altitude de départ : 1120m
Altitude sommet : 1772m
Orientation : Nord et Ouest ou Ouest et Nord

Montée:

Monter l'ancienne piste jusqu'en haut. Au sommet de celle-ci, un chemin part à gauche en traversée ascendante. Le suivre jusqu'à un plateau où l'on tournera à droite. Remonter cette combe jusqu'au col de Léchaud où l'on tournera à droite pour atteindre le sommet (croix métallique peinte en verte)


Descente :

Par l'intinéraire de montée pour la voie normale (2.1).

Couloir Ouest (3.3): Longer la crête sommitale vers le Sud jusqu'à une entrée évidente de couloir. Bien traverser l'entonnoir jusqu'à dépasser les sapins avant de plonger. C'est court, mais c'est étroit, encaissé et raide. La prairie dessous est ridable jusqu'au col de la Ruchère, où il faut repérer un chemin qui ramène au parking.

Tricotages:

- Du col de la Ruchère, on peut rejoindre le Pas du Loup, où l'on récupère le chemin de monté qui vient de l'autre côté du massif (monastère de la grande chartreuse).
- Du pas du loup, on peut remonter directement au Petit Som par sa face Sud (du coup on peut aussi faire la descente Sud du Petit Som vers le pas du loup)
- Toujours du pas du loup, on peut remonter vers le Habert de Bovinant, qui fait un peu office de point central du massif.
- Du Habert de Bovinant, on peut aller faire la combe de Mauvernet en aller-retour, ou encore le Grand, Som, le Col du Fret et aussi le pas de Roche-Rousse, qui permet de revenir vers le col de Léchau (d'où l'on peut reprendre la voie normale)
- Du col de Léchaud, on peut passer directement sur le pas de Roche Rousse en zappant le petit Som si on veut aller rejoindre au plus vite Bovinant.

Autres départs:
- du musée de la grande Chartreuse (aussi nommé pont des Allemands) près du monastère du même nom. Attention altitude faible, et montée peu efficace (c'est assez long et plat). Grosso modo les mêmes courses sont possibles, mais en plus longues et sans avoir de descentes à faire pour rejoindre Bovinant.
- du village nommé "Le Chateau", tout en bas de la combe Nord parallèle à celle du petit Som (combe des Eparres). Permet de rejoindre Bovinant directement.

Photos

Le petit Som vu du départ de la piste à La Ruchère
http://www.snow-fr.com/forum/index.php?autocom=gallery&req=si&img=4563

L'entrée du couloir Ouest du Petit Som: contourner par le haut le bosquet de sapin puis plonger dans la pente
http://www.snow-fr.com/forum/index.php?autocom=gallery&req=si&img=4558

Combe de Mauvernet, vu du Habert de Bovinant:
http://www.snow-fr.com/forum/index.php?autocom=gallery&req=si&img=4553

Le Grand Som, vu depuis le pas de Roche Rousse. L'itinéraire passe tout à gauche de la photo pour monter jusqu'à la crête, puis passe de l'autre côté pour une traversée exposée E. Le col du Fret et plus à gauche.
http://www.snow-fr.com/forum/index.php?autocom=gallery&req=si&img=4552



Matériel requis (crampon, piolet, corde....) :
- matériel de sécurité de base.

Risques particuliers :
- /!\ C'est la chartreuse, il y a des falaises de partout (presque tous les sommets), et des scialets (trous dans le calcaire planqués sous la neige) à certains endroits (de visu, ça concerne surtout une descente trop directe du pas de Roche Rousse vers le Chateau, mais les autres itinéraires classiques n'en ont pas trop.
- L'étroiture du couloir Ouest nécessite un bon enneigement et peut être ravagée en seulement quelques passages.

Commentaires :
Le couloir Ouest n'est pas d'un intérêt majeur. Je suis content de l'avoir fait une fois, mais je pense que pour les prochaines, j'essaierai plutôt d'autres variantes. Ca peut être en revanche une option intéressante en cas de montée depuis la grande chartreuse, parce que ça donne accès à un large système de clairières qui peuvent être sympa par bonne neige.
On peut être tenté d'aller directement de la balise "sous Petit Som" au pas du loup par le chemin d'été. Il vaut mieux descendre jusqu'au col de la Ruchère puis direction "Bourdoire" avant de récupérer le chemin normal vers le pas du Loup. A la fois plus facile, moins fatigant et plus intéressant à descendre.

Pourquoi y aller:
- Voie normale assez facile d'accès, et d'un ratio descente intéressante/dénivelé total finalement pas mal du tout pour peu que l'on soit à l'aise en forêt.
- Plein de tricotages tous plus intéressants les uns que les autres (même la descente dans les bois Bovinant>Pas du loup avait l'air top), permettant de se faire une sortie quasi à la carte de 650 de dénivellé à probablement plus de 2000 sans faire plusieurs fois les mêmes pentes.
- Vue magique.

Pourquoi ne pas y aller:
- Un vendredi de fin mars, on a croisé pas mal de monde finalement. Je vous laisse imaginer la foule les week-end de conditions parfaites.
- Itinéraire globalement assez sain, mais sur lequel il n'est pas exclu de trouver quelques plaques à vent lorsque les conditions s'y prettent. Prudence donc en cas de nivologie douteuse.

Période idéale:
En semaine pas trop longtemps après une chute de neige pour éviter la foule et se faire bien plaisir

http://www.snow-fr.com/forum/index.php?showtopic=43215 là bas avec d'autres photos.

Écrit par : QReuCk 14/03/2015 - 11:49

Puisque c'est dans le même secteur et que c'est combinable avec le Petit Som sur une très grosse journée ou sur un mini-trip, j'ajoute ce topo supplémentaire ici:

Col de l'Alienard - Chartreuse


Départ :
Pareil que le petit Som, mais dans le village de la Ruchère, continuer la route principal jusqu'à son terminus déneigé (centre de fond de la Ruche à Giter, hébergement possible).
Détails :
Cotation Montée : R
Cotation Ski : 1.2
Dénivelé : 400m environ
Temps de parcours : 1/2journée.
Altitude de départ : 1165m
Altitude sommet : 1500m pour le col, 1530 à 1600 pour la crête au-dessus
Orientation : Nord + pente Ouest en haut

Montée:

Partir droit au-dessus de l'Auberge/foyer de fond, puis suivre le balisage raquettes numéro 3 jusqu'à Tracol. De Tracol, prendre le chemin en traversée vers le Sud-Ouest jusqu'au col de l'Alienard, puis (optionnel mais plus intéressant) monter vers l'Est sur la crête (sommet impraticable, mais plusieurs points d'arrivée possibles sur la crête.

Descente :

Par l'intinéraire de montée. Eventuellement dans la partie forestière, s'écarter un peu en faisant attention car il y a des scialet et autres gouffres, dont la plupart sont assez visibles si on ouvre les yeux. Ne jamais descendre au fond d'une cuvette. Le chemin a quelques faux plats remontants, et en s'écartant on ne peut pas les éliminer complètement. Ceci dit, même si on se perd, on finit toujours par retrouver les pistes de sk de fond. Si c'est le cas, longer la piste vers le Nord-Est et on finit toujours par retrouver l'Auberge.


Variantes potentiellement plus intéressantes:

a. Revenir à Tracol (1445m), puis descendre en traversée jusqu'au col de la Ruchère (1407m), puis redescendre au Habert de la Ruchère (parking de départ du Petit Som) d'où l'on peut rentrer au parking du foyer de fond par un bon chemin raquettes. C'est l'itinéraire raquettes numéro 3 en entier.

b. Du col de l'Aliénard, descendre Sud-Sud-Ouest sur le Habert de Billon. De là remonter la prairie de la Folie jusqu'au col de la Ruchère puis suivre la fin de la variante a après avoir éventuellement remonté la praire de sortie du couloir Ouest du Petit Som (joli champ bien dégagé sur 200m de dénivelé).

c. Du habert de Billon (voir variante cool.gif, il est possible de descendre par une route forestière passant sous un tunel jusqu'à Notre Dame de Casalibus d'où l'on peut soit rejoindre le col de la Ruchère, toujours par un bon chemin, soit le pas du loup et le habert de Bovinant, soit la face Sud du petit Som (cf topo du petit Som)

Photos

Vue vers le bas après quelques mètres de montée:
http://www.snow-fr.com/forum/index.php?autocom=gallery&req=si&img=4688
Arrivée dans la clairière sous le col:
http://www.snow-fr.com/forum/index.php?autocom=gallery&req=si&img=4689
Le Col:
http://www.snow-fr.com/forum/index.php?autocom=gallery&req=si&img=4690
La pente de la crête de l'Aliénard:
http://www.snow-fr.com/forum/index.php?autocom=gallery&req=si&img=4691
Vue depuis l'Auberge (parking) sur l'itinéraire de liaison qui remonte du parking de départ du Petit Som:
http://www.snow-fr.com/forum/index.php?autocom=gallery&req=si&img=4692


Matériel requis (crampon, piolet, corde....) :
- matériel de sécurité de base, même si je pense qu'aucune avalanche n'a jamais été observée sur l'itinéraire de base ou sur les variantes a et b.

Risques particuliers :
- /!\ quelques gouffre et scialets dissimulés sous la neige pas loin de l'itinéraires, quelques arbres couches en forêt... Il faut ouvrir les yeux et dans le doute ne jamais descendre jusqu'au fond d'une cuvette (si vous vous dirigez vers le fond d'un grosse cuvette, toujours préférer s'arrêter et remonter à pied que descendre jusqu'au replat du fond)

Commentaires :
L'aller retour n'est pas d'un intérêt fantastique. La variante (a) devrait être bien plus intéressante. Pour autant, il y a des pentes vraiment sympa sur le haut (entre un peu après Tracol et la crête), et les bois regorgent de petits spots qui peuvent faire un bon coin pour une mission photos/vidéo ou pour du ski forestier en bonne poudreuse. C'est plutôt sain côté avalanches (les seuls pentes assez raides pour partir sont en forêt assez dense pour que ce soit stable.

Pourquoi y aller:
- Avoir l'esprit tranquille côté avalanche
- Quelques passages très sympas et un peu de place dans les bois pour faire sa trace si on sort un peu du chemin et si on accepte d'avoir à remonter quelques dizaines de mètres
- Variantes plus longues et plus intéressantes qui gardent le même niveau de sécurité

Pourquoi ne pas y aller:
- Sur l'aller retour par neige non poudreuse, seul les 100 et quelques derniers metres de dénivellé sont réellement intéressants si on ne veut pas s'écarter du chemin.
- Que l'on s'écarte ou pas du chemin, il faudra probablement déchausser au moins un pied plusieurs fois si l'on choisit l'aller-retour

Période idéale:
Quand il y a de la poudre et que les autres itinéraires du secteur sont trop dangereux pour l'aller-retour.
Les variantes peuvent se faire et rester intéressantes par neige transformée.

Écrit par : QReuCk 12/02/2018 - 9:28

Allez, encore une, cette fois depuis un autre départ.

Combe des Eparres - Chartreuse


Départ :
Rejoindre St Pierre d'Entremont Isère (ne pas confondre avec St Pierre d'Entremont Savoie, c'est pas la même commune, mais pas de panique, y'a un pont entre les deux si vous vous êtes trompés rire_debile_1348.gif ).
De là prendre direction St Pierre de Chartreuse. A la sortie du village, prendre la D102B (ne pas rester sur la D512 qui va aussi à St Pierre mais pas du bon côté), puis surveiller les panneaux sur les routes à droite pour repérer celle qui indique "Le Château". Suivre la route jusqu'au terminus (970m en hiver, 1030 au printemps) où il y a en principe un peu de place pour se garer.

Détails :
Cotation Montée : R
Cotation Ski : 2.2
Dénivelé : 650m environ jusqu'au col de bovinant.
Temps de parcours : 1/2journée.
Altitude de départ : 970m ou 1030m suivant déneigement de la route
Altitude sommet : 1645m pour le col, mais possibilité de monter plus haut (max grand Som 2026m)
Orientation : Nord + pentes au choix (Est, Ouest et même encore Nord) au-dessus du col

Montée:

Partir vers le Nord et rester sur le GR. Itinéraire relativement évident jusqu'au col de Bovinant. Au col, à vous de voir ce qui vous tente: Breche de Roche Rousse en face Est, Col du Fret ou pente Ouest du Grand Som de l'autre côté, ou encore descendre 30m sans quitter les peaux pour remonter la belle combe Nord du Col de Mauvernet, ou toute autre combinaison repassant par Bovinant.

Descente :

Par l'intinéraire de montée. Bien ouvrir les yeux dans la forêt pour sortir du chemin quand ça vaut le coup mais sans se faire piéger dans les quelques zones impraticables.

Matériel requis (crampon, piolet, corde....) :
- matériel de sécurité de base.
- une planche qui va bien en forêt.

Risques particuliers :
- /!\ quelques gouffre et scialets dissimulés sous la neige pas loin de l'itinéraires, quelques arbres couches en forêt... Il faut ouvrir les yeux et dans le doute ne jamais descendre jusqu'au fond d'une cuvette (si vous vous dirigez vers le fond d'un grosse cuvette, toujours préférer s'arrêter et remonter à pied que descendre jusqu'au replat du fond)

Commentaires :
Itinéraire pas mal du tout par bonne neige mais visibilité limitée: On reste en forêt presque tout le long et à la sortie, on peut encore se diriger vers Roche Rousse en gardant des arbres en points de repère. La forêt nécessite un très bon enneigement, car il y a beaucoup de gros rochers, souches et autres obstacles qui peuvent devenir des reliefs amusants avec une grosse sous-couche, mais qui risquent de rendre l'itinéraire presque impraticable si l'enneigement est insuffisant. Pour en profiter, il faut quand même une bonne expérience du ride en forêt, parce que c'est technique à descendre (plus que ce que la cotation laisse penser). Pratiquement obligatoire de pousser pour franchir deux ou trois plats aussi.

Pourquoi y aller:
- Forêt technique mais tout de même ludique par bonne neige.
- Itinéraire assez peu fréquenté, donnant accès directement au coeur des Som

Pourquoi ne pas y aller:
- Descente pas très continue avec des plats
- Forêt technique pouvant devenir scabreuse par faible enneigement

Conditions idéales:
Petite couche de poudre (20cm max, sinon c'est trop galère sur les plats) posée sur sous-couche énorme. Une bonne alternatives aux grandes classiques forestières quand la visibilité est douteuse