Version imprimable du sujet

Cliquez ici pour voir ce sujet dans son format original

Forum Snow-fr.com _ Conseils boards _ Powder boards pour deep pow entre les sapins

Écrit par : Nh2 12/03/2019 - 0:32

Hello hello les amoureux de la poudre blanche seche et legere biggrin.gif mais tellement rare... Ca fait quelques annees qu'en plus des planches pour la poudreuse "clasiques" voient le jour ces planches au shape large et de courte longueur. Soit disant parfaites pour la grosse peuf type Japon entre les arbres dans le pentu, on dit egalement qu'elles passent bien sur beaucoup d'autres terrains. J'avoue que meme si j'avais adore la Burton Con Artist de l'epoque (taille unique 152cm), je m'etais dit que toute cette histoire marketing sentait un peu l'esbroufe quand meme... dry.gif Et aujourd'hui ce ne sont pas les modeles qui manquent: Yes - 420, Arbor - Terrapin, Jones - Storm Chaser, Lib Tech - Collab' Jamie Lynn x Lost Mayem surfboards etc... Bref toutes les marques en ont au moins un modele.Il s'avere que comme dit l'adage "il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis" laugh.gif , et ceci d'autant plus que j'ai eu la chance de sejourner une semaine a Keystone dans le Colorado pour un congres. J'ai eu le cul borde de nouilles lorsque je me suis tape 40cms de cette fameuse pow du Colorado hyper seche et hyper legere lors de longs run de 6 minutes entre les sapins. Pour les neophytes, on dit que le midwest des USA a une poudreuse assez unique car les montagnes sont tellement loin des cotes que la neige est tres seche, tres legere et ne s'agglomere pas, elle ne forme pas de lourds paquets comme sur Mount Baker (pow qualifiee de "mashed potatoes" par les locaux lol). Enfin bref, depuis ce trip je reve d'essayer ce type de board; dans l'ideal ca serait cool d'avoir un comparo' de ces modeles assez specifiques qui s'inscrivent dans la meme categorie.Bref, je suis preneur de tout type de retours d'experience please smile.gif Merci d'avance les acolytes!!

Écrit par : Lucc 12/03/2019 - 16:51

Les boards de poudreuse ça fait quand-même une belle différence dans la poudreuse. C'est clair que ça vaut le coup.

Là où il peut y avoir un peu d'intox c'est sur les boards courtes (notamment pour carver). Il y a des limites à ce qui peut marcher.

En gros, le pintail et le nose rallongé, ça rend les virages courts naturels et dynamiques et le gain de flottaison est suffisant pour pouvoir raccourcir un peu par rapport à une twin old school. Pour moi, la limite me semble être vers 150 cm.

Testé poudre et piste :
- Sick Stick 156 cm : pas la forme la plus extrême, mais très efficace en sapin et très fun pour les variations de courbe. L'intérêt (en tout cas sur l'ancienne version) est le compromis avec une freestyle.
- Hovercraft 152 cm : cas particulier, c'est une freeride au tail coupé et nose allongé, donc le comportement en courbe est encore plutôt classique. En poudreuse par contre, on gagne vraiment la maniabilité en forêt et la flottaison en général.
- Lone Wolf : pas une short board, en 162, mais on retrouve l'aspect pivotant qui rend ces boards folles en forêt. La forme plus proche d'un swallow classique par contre en fait un insubmersible. Ca peut se rider sur le pied avant, ça change passablement la donne quand il y a de la place.

Testé sur piste :
- Derby 148 cm : très fun mais peut-être légèrement trop court. Sur piste, on ne peut pas vraiment transférer le poids sur l'arrière sous peine de décrocher. Ma copine a la Pillow Talk et le résultat en forêt est bluffant.
- Slush Slasher : excellente sur piste malgré une largeur hors-norme. Très fun et facile, tout en ayant des capacités raisonnables pour sa taille.
- Storm Chaser : on touche au limite. La première saison, elle n'est sortie qu'en une taille et sur piste on est vraiment obligé de rester en appui sur l'avant. Court c'est rigolo mais trop court ça devient bizarre. À voir sur des tailles "normales" maintenant que ça existe.

Écrit par : Nh2 12/03/2019 - 19:16

Voila, ni une ni deux, Lucc au taquet!Merci!!
C'est justement la Jones Storm Chaser en 152cm que j'ai vraiment envie de tester dans les sapins.
Que penses tu du comportement du swallow (queue d'hirondelle) par rapport a un tail arrondi? J'en ai jamais essaye donc j'ai du mal a imaginer ce que ca apporte sur le comportement en courbe et surtout les courbes coupees.La seule analogie que je peux faire c'est avec les fish en surf. A ce que j'ai entendu, un tail carre ou arrondi va permettre de casser les virages, de ne pas devoir attendre de finir le virage, on peut le couper, le casser. Alors qu'avec un swallow ca va etre de grandes et longues courbes stables. Un mec qui repare des surfs m'a dit que dans l'eau, le cote du swallow qui est dans l'eau ou plutot dans la vague va encrer le surf un peu comme une derive supplementaire. Du coup ca apporte de la stabilite.Est ce pareil avec la neige? Gain d'encrage et donc de stabilite? A moins que le but soit l'evacuation de la neige dans l'espace du milieu du swallow, et donc que ca facilite la dejauge???

Écrit par : tarquin 12/03/2019 - 19:55

Chez Amplid aussi, Aloha Vibes et Surfari.
J'ai une Surfari en 157, pas aussi courte que les planches citées.
Malheureusement pas testée dans la poudre mais sur piste ça marche fort.
Je posterai un CR complet.

Écrit par : Lucc 12/03/2019 - 21:11

Citation (Nh2 @ 12/03/2019 - 19:16) *
Voila, ni une ni deux, Lucc au taquet!Merci!!
C'est justement la Jones Storm Chaser en 152cm que j'ai vraiment envie de tester dans les sapins.
Que penses tu du comportement du swallow (queue d'hirondelle) par rapport a un tail arrondi? J'en ai jamais essaye donc j'ai du mal a imaginer ce que ca apporte sur le comportement en courbe et surtout les courbes coupees.La seule analogie que je peux faire c'est avec les fish en surf. A ce que j'ai entendu, un tail carre ou arrondi va permettre de casser les virages, de ne pas devoir attendre de finir le virage, on peut le couper, le casser. Alors qu'avec un swallow ca va etre de grandes et longues courbes stables. Un mec qui repare des surfs m'a dit que dans l'eau, le cote du swallow qui est dans l'eau ou plutot dans la vague va encrer le surf un peu comme une derive supplementaire. Du coup ca apporte de la stabilite.Est ce pareil avec la neige? Gain d'encrage et donc de stabilite? A moins que le but soit l'evacuation de la neige dans l'espace du milieu du swallow, et donc que ca facilite la dejauge???


Pour être honnête, je pense que la forme de la spatule ne fait pas grand chose.

Sur neige tassée, c'est la fin de la carre qui va être importante, ainsi que la manière dont le flex communique avec cette carre. Je suppose qu'une board comme l'Hovercraft a un comportement très proche d'une board plus classique de piste parce que le shape du tail est simplement celui d'une board qu'on aurait sciée.

Du coup le comportement sur piste va dépendre de plein de trucs et ça ira de l'Hovercraft qui peut carver très fort jusqu'à une Derby où le principe est nettement moins clair.

Dans la poudreuse, j'ai pas non plus identifié de différence fondamentale et je suppose que le comportement qui nous intéresse ne vient pas forcément du shape du tail mais simplement du fait qu'il soit plus court que l'avant de la board. Donc lorsqu'on veut tourner serrer, on peut enfoncer le tail pour faire pivoter le reste de la board plutôt au-dessus de la neige.

À la limite la queue d'hirondelle est une manière de raccourcir encore plus le tail en préservant un peu de longueur de carre.

Écrit par : Milky 13/03/2019 - 10:33

Burton fish, Mind expander.
Deux tres bonnes boards, la expander plus polyvalente... pas fan de la marque Jones mais ca dechire comme board, j ai rider la version split.

Écrit par : Tartopom 13/03/2019 - 13:29

J'ai plusieurs de ces boards dans differentes tailles :
Gentem Big Fish 163, MOSS SW70, Powfinder Signature 164, MOSS Long 184, Venice Wingswallow 176 donc differentes tailles avec differents tails.
D'apres mon experience, effectivement pour moi la limite se situe aussi dans les 154 pour nos gabarits europeens qui sont plus lours que les japonais ou l'on trouve des boards encore plus courtes.
PAr contre la forme du tail joue beaucoup pour moi suivant le type de neige.
En neige legere tout les tails marchent et apportent un style de ride plus ou moins differents.
Par contre des qu'on passe sur des neiges plus lourdes, clairement le fishtail et le pintail prennent le dessus.
Ca n'accroche pas sur les changements de trajectoires contrairement a un swallotail par exemple.
Le cambre joue aussi beaucoup, un classique ou un plat on plutot tendant a s'enfoncer plus qu'un inversé qui aura tendance a toujours vouloir rester en surface.
Bon c'est un peu caricatural, mais c'est l'idée.
Typiquemetn en neige legere, j'aime bien prendre un swallow plus court genre la big fish, alors qu'en peuf lourde et humide, je prefere 10x mon gros pintail de 184 qui grace a son rocker entre les fixes me permet meme de pivoter sur place en plus de flotter a mort smile.gif